Dakar-Echo

Le gouvernement burkinabè confirme avoir suspendu l’internet mobile pendant 96 heures

Le gouvernement burkinabè confirme avoir suspendu l’internet mobile pendant 96 heures

– Pour des questions de défense nationale

Le gouvernement burkinabè a confirmé, mardi, avoir suspendu l’internet mobile depuis samedi soir, pour une durée de 96 heures, pour des questions de défense nationale, a-t-on appris de source officielle.

« Sur réquisition, le gouvernement a procédé à une suspension de l’internet mobile pour une durée de 96 heures à compter du samedi 20 novembre sur toute l’étendue du territoire national », lit-on dans un communiqué du ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement burkinabè Ousséni Tamboura.

L’internet fixe n’est pas concerné par cette décision, selon le communiqué publié mardi.

Selon Tamboura, c’est « en application des dispositifs des articles 44 de la loi (…) relative à la qualité et la sécurité des réseaux et des services et le respect des obligations de défense nationale et de sécurité publique », que la décision a été prise.

La semaine dernière la toile était agitée au Burkina Faso, notamment avec l’attaque d’Inata, le dimanche 14 novembre, faisant 53 morts, dont 49 soldats et des manifestations contre un convoi militaire français qui traverse le territoire burkinabè.

Depuis samedi, des voix se sont levées pour dénoncer cette suspension qui a paralysé les activités économiques d’une partie de la population.

Articles similaires

Laisser un commentaire