Dakar-Echo

Le fonds souverain Norvégien a perdu 17,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2018

Le fonds souverain Norvégien a perdu 17,7 milliards d’euros au 1er trimestre 2018

Oslo – Le plus gros fonds souverain au monde, celui de la Norvège, a perdu 171 milliards de couronnes (17,7 milliards d’euros) au premier trimestre, victime de la volatilité des marchés boursiers, a annoncé vendredi la Banque de Norvège.

Alors que 2017 a été l’année la plus juteuse de son histoire vicennale, le fonds a commencé 2018 avec un rendement négatif de 1,5% et vu sa valeur tomber à 8.124 milliards de couronnes (839 milliards d’euros) fin mars.

Censé faire fructifier les revenus pétroliers publics de la Norvège pour pérenniser le financement de son généreux État-providence, le fonds a pâti de la contreperformance (-2,2%) de ses placements en actions, qui représentent 66,2% de son portefeuille.

« Le trimestre a été marqué par une volatilité accrue sur les marchés boursiers mondiaux », a noté la banque centrale dans un communiqué.

Ce sont surtout les actions européennes (-3%), notamment britanniques (-4%), et nord-américaines (-2,3%) qui ont pesé au cours des trois premiers mois.

Les obligations (31,2% des actifs) ont aussi affiché un rendement négatif (-0,4%) tandis que les investissements immobiliers (2,7% du portefeuille) ont gagné 2,5%.

Le bas de laine a aussi fondu en raison des ponctions (11 milliards de couronnes) opérées par le gouvernement pour équilibrer son budget et d’effets de change négatifs (183 milliards de couronnes), qui ne sont que purement comptables.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire