Dakar-Echo

Le DG d’Orange Sénégal peste contre les OTT

Le DG d’Orange Sénégal peste contre les OTT

Les OTT (service par contournement ou offre hors du fournisseur d’accès à l’internet (WhatsApp, Viber, Messenger, entre autres); en anglais over-the-top service) constituent un sérieux problème pour les opérateurs de téléphonie. Orange en souffre.

Selon son directeur général Sékou Dramé, « en 2018, sur 100 minutes d’appels arrivés au Sénégal, nous (Orange, Ndlr) n’en avons eu que 27 dans notre réseau. Tout le reste est passé par les OTT.

L’impact est de près de 20 milliards de francs CFA sur notre chiffre d’affaires », a-t-il déclaré, mercredi 20 mars, à l’occasion d’une rencontre avec la presse.

La problématique principale pour les opérateurs de téléphonie se trouve dans la difficulté d’y remédier. « Le drame, c’est que des acteurs y font beaucoup de gains avec les publicités et autres, a poursuivi le Dg de Sonatel à qui appartient Orange. Et le comble est qu’ils ne contribuent pas dans la construction des infrastructures. Ce qui est clair, c’est que ce n’est pas un modèle viable. Des gens ne peuvent pas construire pendant que d’autres en profitent ».

En attendant de trouver une solution, Sékou Dramé assure que la Sonatel s’évertue à offrir des formules adaptées aux besoins des clients.

Articles similaires

Laisser un commentaire