Dakar-Echo

Le CNRA lance un énième avertissement aux éditeurs de programmes audiovisuels

Le CNRA lance un énième avertissement aux éditeurs de programmes audiovisuels

Le Collège des conseillers du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), dans son premier avis trimestriel de 2018 dont Dakarecho a reçu copie vendredi , déplore les « carences persistantes » relevées sur la responsabilité éditoriale des éditeurs de programmes audiovisuels « concernant l’exercice d’un contrôle effectif tant sur la sélection des programmes que sur leur organisation ».

L’échantillonnage a porté sur 2096 programmes audiovisuels, dont 894 pour la radio et 967 pour la télévision, selon la langue utilisée, le format des programmes et la thématique abordée, précise le CNRA dont le monitoring a couvert la période allant du 1er janvier au 31 mars 2018.

Au cours de ce trimestre, les « dysfonctionnements et manquements constatés » ont été répertoriés à partir de 5 points hiérarchiques : l’éthique et la déontologie (39,39 %), la publicité (30,30 %), l’enfance et l’adolescence (21,21 %), le pluralisme et la diversité (06,06 %) et l’image de la femme (3,03 %).

Dans la première catégorie des manquements (éthique et déontologie), le « non-respect de la vie privée » et les « propos laudatifs et/ou politiques lors de la couverture des combats de lutte et/ou d’autres émissions culturelles ou sportives » ont été surtout décriés.

Font également partie des dysfonctionnements le caractère permanent de la publicité commerciale déguisée à travers des émissions de télévisions, la violation de l’obligation de sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence, le non-respect du pluralisme politique et de l’équilibre dans le traitement de l’information et la diffusion de propos dévalorisant portés sur la femme.

Face à ces « violations de la réglementation », le CNRA recommande, entre autres, le respect des principes d’équilibre, d’équité et de pluralisme, le fait de veiller à ce que les émissions de « Voyance » n’exploitent pas la crédulité des populations et l’observation stricte des règles d’éthique et de déontologie.

Le CNRA a dans son champ de compétences « tous les médias audiovisuels » et a notamment pour missions d’assurer le contrôle de l’application de la réglementation sur l’audiovisuel et de veiller au respect des dispositions des cahiers de charges et conventions régissant le secteur.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire