Dakar-Echo

Le baromètre citoyen « Jàngandoo » cible 16.000 ménages

Le baromètre citoyen « Jàngandoo » cible 16.000 ménages

L’enquête 2019 du baromètre citoyen « Jàngandoo » qui évalue le niveau des élèves (âgés de 9 à 16 ans) en calcul, en culture générale et en lecture a été lancée, jeudi à Dakar, avec comme objectif de mobiliser 500 animateurs et superviseurs qui vont enquêter dans 16.000 ménages à l’échelle nationale sur un échantillon de 798 Districts de Recensement (DR) représentatifs au niveau départemental.

Les enquêtes de ce baromètre citoyen « Jàngandoo » (étudier ensemble en wolof), mis en œuvre par le Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES-IFAN), se dérouleront de mai à juin 2019, a confié Dr Rokhaya Cissé, la Directrice de Jàngandoo, au cours d’une conférence de presse pour communiquer sur l’édition 2019.

Elle a souligné par ailleurs que Jàngandoo est la plus grande enquête nationale représentative des 45 départements du Sénégal.

Ainsi l’enquête vise, de l’avis de Dr Cissé, à fournir périodiquement l’état de la qualité de l’éducation pour tous les enfants de 9 à 16 ans à partir des résultats sur les performances des enfants en lecture, en mathématiques et en culture générale. Le test administré est composé d’un test médian et d’un test complémentaire, des analyses sur la maitrise des apprentissages; les conditions d’apprentissage et les facteurs favorisant la réussite et enfin les disparités géographiques, de genre, de conditions socio-économiques.

« Après l’enquête, nous proposerons aux communautés et à l’école des actions de remédiation pour les enfants en difficultés, offrir des données socio-économiques pour une meilleure planification des politiques relatives au capital humain », a indiqué Dr Rokhaya Cissé.

Jàngandoo, un programme évaluant la qualité des apprentissages des enfants de 9 à 16 ans au Sénégal, est réalisé par le Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES-IFAN), avec une évaluation portant sur la mesure des acquisitions fondamentales des enfants : lecture, mathématiques et culture générale.

Elle est menée de façon indépendante dans les ménages selon un modèle simple d’évaluation des compétences des enfants.

En plus des informations fournies sur les performances des enfants, l’évaluation a pour but de favoriser le changement par les acteurs dans les différents systèmes d’apprentissage. L’évaluation est réalisée sur la base d’un partenariat multi-acteurs selon une approche de proximité.

En effet, Jàngandoo s’appuie sur un dispositif de proximité, composé de différents types d’acteurs, piloté par une douzaine d’ONG et associations dans les 14 régions du Sénégal. Ces ONG, implantées dans les zones d’intervention, ont la charge de la mise en œuvre du programme et la responsabilité d’identifier, d’informer et d’impliquer les différents acteurs dans le travail (autorités éducatives, élus locaux, associations de parents d’élèves, parents, etc.).

En 2016, sur les 35.000 élèves ciblés par l’enquête Jangandoo, seuls 16% avaient réussi les tests en lecture, 20% en mathématiques et 22% en culture générale.

Edouard Touré

Articles similaires

Laisser un commentaire