Dakar-Echo

L’ASPT veut impliquer les médias dans la promotion de la destination Sénégal

L’ASPT veut impliquer les médias dans la promotion de la destination Sénégal

L’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT) souhaite impliquer les médias dans la promotion de la destination Sénégal conformément aux ambitions affichées par les autorités dans le cadre de la politique de développement du tourisme.

C’est l’objectif de l’atelier qui se tient ce mardi à Dakar, sur le thème : ‘L’importance du traitement de l’information sur l’image de la destination Sénégal ». Cette rencontre vise à »vulgariser la mission et les services de l’ASPT, sensibiliser les médias sur leur rôle dans la promotion touristique, créer et animer un réseau dédié à la promotion touristique ».

L’ambition des autorités est réelle » dans le secteur, selon les responsables de l’Agence qui rappellent que le tourisme, deuxième source de devises après la pêche, a été inscrit au rang des secteurs prioritaires du PSE », le référentiel des politiques publiques du Sénégal.

Cette ambition a été déclinée depuis 2014 à travers une série de mesures destinées à »favoriser les investissements privés et créer un cadre propice à l’accueil ». Parmi ces mesures, il y a la baisse du droit du timbre sur les billets d’avion de 10,67 à 3 euros, la réduction de 50% de la redevance passager et la redevance sûreté, l’élargissement du taux TVA de 10% à toutes les prestations touristiques. De plus, l’Etat a fait de la Casamance une »Zone spéciale touristique d’intérêt national ».

Avec l’ouverture de l’AIBD, le 7 décembre dernier, l’APST souligne que »le Sénégal s’est résolument tourné vers l’avenir » et rappelle qu’il y aura autour de ce nouvel aéroport une zone économique spéciale et un pôle urbain qui s’étendra jusqu’à la nouvelle ville de Diamniadio.

Outre le Centre de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, l’ASPT signale que sur la Petite Côte, les zones Pointes Sarène, Mbodiène et Joal Finio ont été indentifiées pour accueillir des stations balnéaires de dernière génération, destinées à des clientèles en quête de séjour de premier choix.

Au Nord, le Plan de développement touristique de Saint-Louis a été lancé et vise »l’émergence d’un tourisme durable axé sur la réhabilitation des patrimoines historiques, culturels et naturels de la cité ».

Lors de la cérémonie d’ouverture, le directeur de l’Agence sénégalaise de promotion touristique (ASPT), Mouhamadou Bamba Mbow, a relevé »le rôle fondamental » que la presse peut jouer dans la promotion de la destination Sénégal.

D’après lui, le développement du secteur repose sur »l’implication » des acteurs publics et privés, mais aussi sur celle de la presse qui est »un vecteur de la perception de l’opinion publique ». Cette implication peut se traduire par la réalisation d’articles, de documentaires, de reportages pour promotion de la destination Sénégal, a-t-il indiqué.

Le ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, affirme que le tourisme est une des priorités du Plan Sénégal émergent (PSE), relevant que 25% des investissements dans le secteur ont été bouclés.

Le tourisme joue un véritable rôle de promotion d’une croissance inclusive à travers la création de richesses au profit des populations, a dit en substance le ministre, qui a invité les journalistes à aider son département à relever les défis et à »faire bloc » avec le ministère pour »servir la cause » du tourisme sénégalais.

dakarecho@gmail.com'

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire