Dakar-Echo

L’armée sénégalaise ratisse Djibidione en Casamance

L’armée sénégalaise ratisse Djibidione en Casamance

Sale temps pour le chef rebelle César Atoute Badiate. Jugé en ce moment par contumace à la chambre criminelle de Ziguinchor dans le procès de la tuerie de Boffa, le chef rebelle qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt et qui risque la perpétuité (d’après le réquisitoire de l’avocat général) voit ses bases pilonnées par l’armée sénégalaise qui a lancé hier un assaut dans ses bastions du Nord Sindian.

Ses bases sous bombardements de l’armée, César Atoute Badiate et ses hommes sont acculées par les Jambars, à l’image de Salif Sadio qui a vu toutes ses bases démantelées dans la zone.

C’est tôt le matin d’hier, jeudi, que l’armée sénégalaise a lancé l’offensive dans la zone de Djibidione (Arrondissement de Sindian, Département de Bignona) qui abrite les bases du chef rebelle César Atoute Badiate.

L’armée a pilonné ces positions rebelles de Niambalong contrôlées par Eboungatia, un des lieutenants du chef rebelle César Atoute Badiate.

La position rebelle avancée de Madiédiam est vite tombée et les soldats de l’armée sénégalaise poursuivent l’offensive vers les fiefs rebelles contrôlés par les lieutenants de César Badiate. Selon nos sources, les hostilités se déroulent autour des villages de Massatra, Soutoukéne et Madiédiame.

Quelques villages comme Massara, Djiguinone, Djina, Djiadjibing, Kabounkoute ont été déplacés. Une offensive de l’armée qui a contraint les femmes et les enfants à quitter les villages. Seuls quelques personnes âgées et des jeunes sont restés sur place.

Comme récemment dans le Nord Sindian, les écoles de la zone sont fermées. Un enseignant de la zone pris de panique nous confie : « Nous sommes obligés de libérer les élèves pour les protéger car la situation n’est guère rassurante», lâche-t-il un peu dépité.

Après le Nord Sindian où l’armée a démantelé neuf bases rebelles de Salif Sadio désormais sous contrôle, la « grande muette » comme pour nettoyer totalement la zone a enclenché une autre offensive en direction des bases sous contrôle de César Atoute Badiate.

A signaler que ces opérations se déroulent dans le même périmètre de l’arrondissement de Sindian en proie depuis quelques semaines à des opérations de sécurisation de l’armée.

Toutes les bases contrôlées par le chef rebelle Salif Sadio ont été anéanties par l’armée qui occupe désormais ces positions.

Le chef rebelle Salif Sadio introuvable, l’armée ne lâche cependant pas prise puisque le ratissage se poursuit dans la zone. Et c’est au tour d’un autre chef rebelle : César Atoute Badiate d’être acculé, du moins ses hommes installés dans cette zone.

Le département de Ziguinchor complètement «débarrassé» des bandes armées, le département de Bignona se retrouve ainsi en proie à une offensive de l’armée contre les rebelles du Mfdc.

Une grande muette déterminée à «nettoyer» la partie sud des bandes armées qui sont en train de perdre le… Nord.

Dakarecho avec Ignace NDEYE

Articles similaires

Laisser un commentaire