Dakar-Echo

L’Arabie Saoudite rejette le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem

L’Arabie Saoudite rejette le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem

Ryad – Le Conseil des ministres en Arabie saoudite, réuni mardi sous la présidence du roi Salmane, a rejeté le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, selon l’agence officielle SPA.

« Cette démarche constitue un acte d’une grande partialité contre les droits des Palestiniens qui ont été garantis par les résolutions internationales », a écrit l’agence en reprenant un communiqué du Conseil des ministres.

« Le gouvernement d’Arabie saoudite a déjà mis en garde contre les graves conséquences qui pourraient découler d’une telle démarche injustifiée qui constitue une provocation vis-à-vis des sentiments des musulmans », a ajouté SPA.

Le Conseil des ministres a en outre réitéré la condamnation par Ryad des tirs israéliens qui ont fait des dizaines de tués à la frontière entre Israël et la bande de Gaza, déjà exprimée lundi par un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Il a appelé la communauté internationale à agir pour « mettre fin aux violences et protéger le peuple palestinien frère ».

Le Conseil des ministres a aussi renouvelé le soutien de l’Arabie saoudite à la récente décision du président américain Donald Trump de retirer son pays de l’accord sur le nucléaire iranien et de rétablir les sanctions américaines contre Téhéran.

Il a affirmé que l’Iran avait profité, depuis la signature de l’accord en 2015, de la levée des sanctions et des gains économiques qui en ont découlé pour « poursuivre ses actions de déstabilisation » au Moyen-Orient.

L’arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump en janvier 2017 a marqué le début d’une convergence stratégique contre l’Iran entre les Etats-Unis, Israël et l’Arabie saoudite, selon des experts.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire