Dakar-Echo

La Serbie l’emporte face au Costa Rica 1-0

La Serbie l’emporte face au Costa Rica 1-0

Malmenée par le Costa Rica lors de la première période, la Serbie a su profiter de la baisse de régime des Ticos pour s’imposer lors de son entrée en lice dans la Coupe du monde (1-0).

Le match : 1-0 pour la Serbie
La Serbie s’est mise sur les bons rails en s’imposant face au Costa Rica lors de son premier match de la Coupe du monde (1-0). Une belle affaire dans un groupe assez relevé, qui comprend aussi la Suisse et le Brésil. Le seul but du match a été inscrit sur un coup franc direct magnifique de Kolarov, à la 56e.

Si les Serbes ont eu besoin d’un coup de pied arrêté pour remporter le match, ils ont tout de même largement mérité les trois points. Ils ont eu de nombreuses occasions, mais Mitrovic a été très décevant devant (50e, 87e).

Intéressant entre les lignes, souvent aux avant-postes, Milinkovic-Savic aurait pu ouvrir le score par deux fois en première période mais il a été surpris par le ballon à la 26e et n’a pu bien armer son tir. Juste avant la pause, son retourné acrobatique a été détourné par Navas.

Bien en place en première période dans son 5-4-1 très bien huilé, le Costa Rica a fait illusion seulement 45 minutes. Son entame de match a été idéale, avec deux occasions d’Urena (2e) et Borges (12e). Malgré 38% de possession, les Ticos ont d’ailleurs tiré cinq fois au but avant la pause.

Les joueurs expéirmentés d’Oscar Ramirez (30 ans de moyenne d’âge) n’ont pas pu tenir le rythme. Ils ont coulé physiquement en deuxième période. Le quart de finaliste du Mondial 2014, qui a failli égaliser dans les arrêts de jeu par Bryan Ruiz, ne devrait pas sortir de son groupe. Comme attendu.

Le fait : Le bijou de Kolarov
Les tireurs de coups francs ont réglé la mire. Après le Russe Golovine et le Portugais Ronaldo, c’est le Serbe Kolarov qui a marqué de cette manière. A la 56e, légèrement excentré sur la droite, le latéral gauche a enroulé un superbe tir par-dessus le mur. Un peu loin au départ du ballon, Keylor Navas n’a pas pu le toucher et l’a vu terminer dans sa lucarne. Auteur d’une excellente saison à la Lazio, le joueur de 32 ans a toujours le top niveau.

Trois arbitres sénégalais à la baguette
En effet, Malang Diédhiou et ses assistants: Djibril Camara et Malick Samba ont très bien tenu les 22 acteurs ce dimanche en démarrage de leur premier match pendant cette coupe du monde 2018 

Pour rappel, ce trio sénégalais est le seul en Afrique parmi les six trios formés par la Fifa pour ce Mondial 2018.

Articles similaires

Laisser un commentaire