Dakar-Echo

La Royal Air Maroc (RAM) qualifie de dévastatrice la grève observée par ses pilotes

La Royal Air Maroc (RAM) qualifie de dévastatrice la grève observée par ses pilotes

La direction de la compagnie d’aviation civile marocaine, Royal Air Maroc (RAM), a qualifié de « dévastatrice » la nouvelle grève observée ce mercredi par les pilotes de ligne de la compagnie.

L’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) et la direction de la compagnie nationale n’ont pas trouvé un terrain d’entente pour satisfaire les revendications de l’AMPL qui portent notamment sur les salaires et l’amélioration des conditions de travail.

La RAM déplore ainsi « l’absence de volonté d’aboutir à un compromis » et dénonce une « surenchère des revendications ». «

Ce refus dogmatique d’un engagement vers une pérennisation des relations sociales révèle l’intention de se maintenir dans une position belliqueuse jugée confortable, mais au demeurant court-termiste et inutile… », regrette la Direction.

La direction affirme avoir mobilisé des moyens « dont nous ne disposons pas aujourd’hui » pour répondre aux attentes des pilotes. Des systèmes d’information « avant-gardistes » ont été acquis pour améliorer les conditions de travail en plus de la réorganisation des ressources humaines au sein du personnel naviguant. Un accord de principe avait également été trouvé pour les revalorisations salariales.

Cela ne semble en tout cas pas suffisant chez l’AMPL. Pire, avec cette nouvelle grève, les perspectives semblent négatives pour la compagnie aérienne. Cette grève « détruira de la valeur et dégradera nos indicateurs économiques », prévient le PDG de la RAM, Abdelhamid Addou.

Cette grève, selon lui, « affectera l’image de la compagnie déjà écornée […] et clôturera définitivement notre projet commun de développement ».

Les vols au départ de l’aéroport de Casablanca vers l’aéroport de Diass (Dakar) sont concernés

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire