Dakar-Echo

La présidente Croate, Kolinda Grabar-Kitarović prend un vol commercial  pour se rendre à Moscou

La présidente Croate, Kolinda Grabar-Kitarović prend un vol commercial pour se rendre à Moscou

Kolinda Grabar-Kitarović est une fan comme les autres. Elle a pris des congés sans soldes pour assister aux matches de la Croatie lors de la Coupe du monde et s’est rendue en Russie sur des lignes régulières. À ceci près qu’elle est présidente de son pays depuis 2015.

La chef d’État (de parti centre-droit) de 50 ans avait déjà assisté aux qualifications de son équipe en huitièmes et en quarts de finale, et s’y était déjà rendue par des vols commerciaux.

Kolinda Grabar-Kitarović a été élue en janvier 2015 contre le président sortant social-démocrate, Ivo Josipovic, après six ans d’une grave crise économique dans ce petit pays d’Europe centrale. Ancienne ministre des Affaires étrangères, elle est la première présidente de la courte histoire de son pays, qui vient seulement de célébrer son 27e anniversaire.

Présente au coeur des tribunes
Le 1er juillet, après que son équipe a éliminé le Danemark, elle a posté cette photo montrant qu’elle était dans les travées du stade de Nijni-Novgorod, et pas en tribune présidentielle. Elle avait commenté : « Soyons fiers de notre peuple, aimons les armoiries de cette écharpe ! Sur l’Adriatique et la Save, sur le Danube et la Drave, célébrez toute la journée et la nuit ! »

Après la victoire acquise par Luka Modric et ses coéquipiers au terme d’une séance de tirs au but haletante, Kolinda Grabar-Kitarovic s’était rendue dans les vestiaires pour féliciter personnellement l’entraîneur et les joueurs.

Le maillot à damier pour Donald Trump
Pour la demi-finale contre l’Angleterre, elle avait dû manquer le match pour cause de sommet de l’OTAN. Son Premier ministre Andrej Plenkovic l’avait remplacée en tribunes. Pendant ce temps, à Bruxelles, elle trompait son excitation en offrant le maillot à damier rouge et blanc à Donald Trump et Theresa May.

Mais la présidente prendra bien l’avion, toujours de ligne, entre Zagreb et Moscou pour assister à la finale France-Croatie. Et si son pays bat la France, elle envisage même de déclarer lundi jour férié, le temps pour elle de décorer l’entraîneur Zlatko Dalic et ses joueurs.

« Je ne sais pas comment je tiendrai jusqu’à dimanche », a-t-elle confié aux journalistes avant le jour J. « Je partirai voir la finale, non seulement en tant que femme politique et que présidente mais comme supportrice passionnée du football croate » et comme « quelqu’un qui a joué au football ». Elle a annoncé qu’elle offrirait probablement un maillot à damier à son homologue français Emmanuel Macron, lorsqu’elle le croisera au stade de Moscou avant le match.

Paul Parant

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire