Dakar-Echo

La population de Hong Kong doit se soumettre à trois séries de tests de dépistage du coronavirus

La population de Hong Kong doit se soumettre à trois séries de tests de dépistage du coronavirus

Toute la population de Hong Kong doit se soumettre à trois séries de tests de dépistage du coronavirus, a déclaré mardi la dirigeante de la ville en proie à la pire vague de Covid-19 depuis le début de la pandémie.

«Ceux qui ne se soumettent pas au test seront tenus pour responsables», a assuré la cheffe de l’exécutif Carrie Lam, tout en annonçant que des responsables de Chine continentale coordonnaient désormais la politique anti-Covid du territoire. La ville, une des plus densément peuplées au monde, fait face à une cinquième vague de Covid-19, la pire depuis le début de la pandémie, enregistrant des milliers de contaminations chaque jour.

«L’épidémie, qui s’aggrave rapidement, a largement dépassé la capacité du gouvernement de Hong Kong à y faire face. Le soutien du gouvernement central est donc indispensable pour combattre le virus», a déclaré Mme Lam aux journalistes, ajoutant que le chef du bureau de liaison de Pékin, Xi Baolong sera aux manettes de la politique sanitaire du territoire.

Selon ces nouvelles règles, les 7,4 millions de résidents devront se soumettre à trois séries de tests obligatoires en mars. Les tests seront répartis sur plusieurs jours et les résidents devront également se soumettre quotidiennement à des tests antigéniques rapides à domicile.

Les écoles et de nombreux commerces tels que les salles de sport, les bars et les salons de beauté resteront fermés jusqu’à la fin du mois d’avril, tandis que les établissements scolaires seront transformés en centres de dépistage au coronavirus. Les vols en provenance de neuf pays, dont la Grande-Bretagne, les États-Unis et la France, resteront interdits.

Carrie Lam a également confirmé que Hong Kong se tiendra à une politique consistant à essayer d’isoler toutes les personnes testées positives au coronavirus, même les asymptomatiques dans des centres de quarantaines construits avec l’aide des autorités chinoises.

Articles similaires

Laisser un commentaire