Dakar-Echo

La Malaisie assouplit ses restrictions de voyage pour les personnes entièrement vaccinées

La Malaisie assouplit ses restrictions de voyage pour les personnes entièrement vaccinées

La Malaisie a décidé d’assouplir les restrictions portant sur les voyages à l’intérieur de ses frontières et vers l’étranger pour les personnes entièrement vaccinées contre le Covid-19, en raison d’un ralentissement de l’épidémie et d’une hausse du taux de vaccination, a-t-elle annoncé dimanche.

Le pays a été en proie ces derniers mois à sa pire vague de Covid-19, incitant les autorités à mettre en place un confinement strict à l’ensemble du territoire.

Mais avec la baisse du nombre de cas et l’accélération du déploiement de la vaccination, les autorités ont commencé à lever les restrictions, permettant aux entreprises de rouvrir et aux employés de revenir petit à petit dans les bureaux.

Dimanche, dans une allocution télévisée, le Premier ministre Ismaïl Sabri Yaakob a annoncé que les personnes entièrement vaccinées pouvaient désormais se déplacer librement dans le pays ainsi qu’à l’étranger, sans autorisation spéciale. «Selon le ministère de la Santé, le taux de vaccination de la population adulte a atteint 90%», a déclaré le chef du gouvernement pour expliquer cette décision qui prend effet lundi.

Il a toutefois rappelé à la population la nécessité de continuer à appliquer les mesures sanitaires telles que le port du masque. «Ne baissez pas la garde… C’est important pour permettre au gouvernement de rouvrir l’économie», a-t-il déclaré.

Une quarantaine obligatoire
Une interdiction de voyager d’une région à l’autre du pays frappait les ressortissants de la Malaisie depuis janvier, sauf circonstances exceptionnelles. Les voyages à l’étranger, eux, n’étaient autorisés qu’avec une autorisation spéciale.

Si cette exigence est abandonnée, les voyageurs de retour dans le pays seront toujours soumis à une quarantaine. La Malaisie avait été largement épargnée par la première vague de virus au début de la pandémie, grâce à de fortes restrictions et une fermeture de ses frontières. Elle a ensuite été durement touchée cette année par le variant Delta, avec jusqu’à plus de 20.000 nouveaux cas et des centaines de morts par jour, en août dernier.

Mais un déploiement du vaccin parmi les plus rapides de l’Asie du Sud-Est a permis de ralentir les contaminations. Le pays, qui compte quelque 32 millions d’habitants, a connu plus de 2,3 millions de cas et environ 27.000 morts du Covid-19.

Laisser un commentaire