Dakar-Echo

La justice nigériane va s’attaquer à la brutalité policière

La justice nigériane va s’attaquer à la brutalité policière

Contrarié par le nombre croissant de citoyens maltraités par la police et autres agences de sécurité, le juge en chef du Nigeria (CJN), Walter Onnoghen, a ordonné que les magistrats en chef du pays inspectent périodiquement les commissariats de police et d’autres centres de détention dans leurs juridictions pour remédier à cette situation.

L’adjoint spécial du CJN pour les médias, M. Awassam Bassey, a déclaré dans un communiqué jeudi à Abuja que cette mesure faisait suite aux proportions effrayantes d’horribles incidents de brutalité policière, arrestation excessive, détention et extorsion de citoyens nigérians innocents par des officiers à travers le pays ces derniers temps.

Selon le communiqué, cette décision est une « directive de pratique sur le rôle des magistrats dans la réduction de la brutalité policière » publiée le mercredi 20 juin 2018, conformément aux dispositions de la loi sur l’administration de la justice pénale.

Le texte ajoute que celle-ci doit être transmise aux magistrats en chef par l’intermédiaire de leurs juges en chef respectifs dans les 36 États et territoire de la capitale fédérale, Abuja.

Articles similaires

Laisser un commentaire