Dakar-Echo

La houle fait des dégâts à Saint Louis

La houle fait des dégâts à Saint Louis

Une forte houle a ravagé une partie des cimetières de « Thiaka Ndiaye » et de nombreuses maisons à Saint-Louis dans la nuit de dimanche à lundi.

Cette houle a détruit des tombes au cimetière « Thiaka Ndiaye » et des maisons des quartiers de Guet Ndar et Gokhou Bathie, a constaté l’APS.

Les femmes transformatrices de produits de la mer ont vu leurs étals emportés par les vagues.

Au quartier Ndar-Toute, près de l’ex-dancing Chaumière, une maison s’est effondrée, blessant le père de famille et sa fille, qui sont actuellement pris en charge à l’hôpital régional de Saint-Louis, selon des témoins.

Aucune perte en vie n’a été relevée, mais les populations continuent toujours de réclamer des mesures d’urgence pour la Langue de Barbarie, menacée par l’érosion côtière.

Selon le directeur des services communaux de la mairie de Saint-Louis, Aly sine, le maire de la ville, s’est rendu sur les lieux des dégâts pour « soulager les populations ». « Des mesures sociales d’assistance en nature et psychologique sont déjà prises », a-t-il assuré.

Des relais communautaires engagés par la commune vont continuer à sensibiliser les populations directement impactées de Guet Ndar, Goxu Bathie et Santhiaba, afin de prendre des dispositions nécessaires pour suivre les alertes météo.

Une partie du mur de protection de Santhiaba a cédé à cause de la forte houle et une maison est entièrement détruite, blessant trois personnes dont l’une est prise en charge par l’hôpital, a-t-il indiqué.

Le directeur des services communaux a noté que des solutions sont en train d’être trouvées par « les plus hautes autorités afin que l’érosion côtière au niveau de la Langue de Barbarie soit atténuée de manière à protéger les populations qui vivent aux abords de la mer ».

De « grands travaux » sont prévus, mais ce n’est pas dans l’immédiat, car des « moyens colossaux doivent être mobilisés pour une solutions définitive et durable, face à l’avancée de la mer », a-t-il précisé.

Pour le cimetière de « Thiaka Ndiaye », Aly Sine a signalé que des équipes de la municipalité sont mobilisées et dépêchées sur les lieux pour réparer les dégâts.

Ces équipes vont « nettoyer et dégager les déchets que la mer a rejeté dans les cimetières », a-t-il souligné.

Les services météo ont appelé à une « vigilance absolue » en raison d’une « houle très dangereuse » pouvant dépassé 4.5 mètres sur les côtes sénégalaises de samedi à 18h.

Dans son bulletin transmis à l’APS, l’agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (APS) invite à une « vigilance absolue sur tout le littoral » et « particulièrement sur la grande côte Saint-Louis-Dakar ».

« Une vigilance absolue s’impose car des phénomènes météorologiques dangereux d’intensité exceptionnelle peuvent entrainer des accidents en mer et des raz de marée sont prévus », écrit l’agence.

Elle invite à se tenir « régulièrement au courant de l’évolution de la situation » et à « respecter impérativement les consignes de sécurité émises par les pouvoirs public ».

L’épisode de cette houle doit prendre fin mardi à 18h.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire