Dakar-Echo

La Guinée, le Tchad, le Mali, la Sierra Leone, le Niger, l’Ethiopie, le Niger, Madagascar parmi les 10 pays les moins touristiques au monde

La Guinée, le Tchad, le Mali, la Sierra Leone, le Niger, l’Ethiopie, le Niger, Madagascar parmi les 10 pays les moins touristiques au monde

Le comparateur de vols Easyvoyage a établi le classement des destinations les moins touristiques dans le monde. C’est le nombre de visiteurs rapporté à celui des habitants qui sert d’indicateur.

Où trouve-t-on le moins de touristes au kilomètre carré ? Le comparateur de vols Easyvoyage s’est basé sur les chiffres de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) et la population de chaque pays, pour calculer un ratio de visiteurs étrangers par rapport au nombre d’habitants.

Si les pays figurant dans ce classement des « destinations les moins touristiques » méritent d’être explorés, certains sont déconseillés pour des raisons de sécurité.  

1er : le Bangladesh
Jusqu’en 1971, le Bangladesh appartenait au Pakistan. Situé entre l’Inde et la Birmanie, ce pays de 159 millions d’habitants est l’un des plus densément peuplés et l’un des plus pauvres. Sa population se concentre dans les grandes villes et sur les terres cultivables. Sa capitale, Dacca, abrite de beaux monuments, dont la mosquée, le bâtiment de la Cour suprême, ou encore, le temple hindou de Dhakeshwari,. D’autres points d’intérêt, comme les ruines du Vihara bouddhique de Paharpur, classées au Patrimoine mondial de l’Unesco, et la ville de pêcheurs de Rangamati, valent le détour. Le pays possède encore très peu d’infrastructures touristiques.

2e : la Guinée

Ce pays d’Afrique de l’Ouest, qui borde l’Atlantique, est riche en ressources naturelles. Surnommé le « château d’eau de l’Afrique », il regorge de paysages magnifiques, comme les chutes d’eau de Ditinn et Kambadaga, les îles de l’archipel de Loos et le massif du Fouta Djalon. La Guinée, qui a pris son indépendance de la France en 1958, accueille peu de touristes étrangers. Le pays a été frappé par l’épidémie d’Ebola en 2014-2015.

3e : la Moldavie

Indépendante depuis 1991, la Moldavie est l’un des pays européens les moins visités. Son intérêt touristique repose sur deux piliers : les châteaux médiévaux et les vignobles.

4e : l’Inde

Comme l’Inde est l’un des pays les plus peuplés et les plus vastes du monde, son ratio de touristes est faible. Pourtant, le tourisme y a explosé depuis les années 1990 et représente 6,4 % de son produit intérieur brut. L’Inde attire grâce à ses paysages variés, ses temples magnifiques et ses traditions.

5e : la Sierra Leone

Ce pays d’Afrique de l’Ouest, situé au sud de la Guinée, sort de dix années d’une guerre civile qui a fait plus de 150 000 morts et 2 millions de déplacés. Comme sa voisine, la Sierra Leone a également souffert de l’épidémie d’Ebola. Ce sont surtout ses plages de sable blanc le long de Freetown, la capitale, qui attirent les rares touristes.

6e : le Niger

Plus de la moitié du Niger est désertique. Dans ce pays, considéré par les Nations unies comme émergent, 30 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté.

7e : l’Éthiopie

C’est le deuxième pays d’Afrique le plus peuplé, derrière le Nigeria. L’Éthiopie a des paysages très variés : des régions désertiques, comme le désert du Danakil, des montagnes, comme les monts Simien, des vallées, où coule par exemple le Nil Bleu, des lacs, des volcans et des parcs naturels nationaux.

8e : le Tchad

Le Tchad est l’un pays exportateurs de pétrole et une cible du groupe terroriste Boko Haram. Le tiers nord du pays est occupé par le Sahara et quasiment inhabité.

9e : Madagascar

Cette île immense, située à 400 kilomètres à l’est du continent africain, a pris son indépendance de la France en 1960. Aujourd’hui, la majorité de ses touristes est française et ils viennent y explorer ses parcs naturels. Depuis quelques années, le pays figure dans les listes des pays à visiter absolument sur les blogs et dans les magazines de voyage.

10e : le Mali

Il y a quelques années, le Mali était une destination touristique prisée en Afrique. Mais depuis le début du conflit armé, en 2012, la fréquentation a drastiquement baissé. L’activité reprend tout doucement. Selon les derniers statistiques de la Banque mondiale, en 2016, 173 200 touristes internationaux se sont rendus sur le territoire contre 134 000 en 2012.

Articles similaires

Laisser un commentaire