Dakar-Echo

CAN 2015: La Guinée Equatoriale élimine le Gabon

guinee_equatorialeLa Guinée Equatoriale s’est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN en battant le Gabon (2-0) ce dimanche. Les partenaires d’Aubameyang sont donc éliminés. Le Congo de Claude Le Roy, tombeur du Burkina Faso (2-1) disputera également les quarts.

Il y a à peine plus de deux mois, la Guinée Equatoriale n’était pas qualifiée pour la CAN 2015. Depuis, le pays s’est vu octroyer l’organisation de la compétition en remplacement du Maroc et les joueurs locaux n’ont cessé de surprendre lors de leurs trois matches disputés dans le groupe A.

Les hommes d’Esteban Becker (arrivé à la tête de la sélection il y a trois semaines), disputeront même les quarts de finale de la CAN 2015 devant leur public. Ils ont arraché leur ticket pour la suite de la compétition en dominant leur voisin du Gabon (2-0) ce dimanche à l’Estadio de Bata.

Aubameyang et Bulot vendangentFormé au Real Madrid, Javier Balboa est le héros du soir. Le milieu de terrain a ouvert la marque sur un penalty (généreusement accordé) qu’il avait lui-même provoqué (55e).

En fin de partie, il a ensuite initié une action qui a abouti à un but Ivan Salvador Edu (86e). Les Gabonais peuvent regretter les nombreuses occasions qu’ils n’ont pas converties, notamment en première période. Aubameyang (21e, 47e), Bulot (29e, 51e) ont ainsi eu la possibilité d’ouvrir la marque. Après le but de Balboa, les Gabonais ont en revanche accusé le coup.

Le Congo disputera également les quarts de finale de la compétition. Première du groupe A, la sélection dirigée par Claude Le Roy a dominé le Burkina Faso (2-1), pourtant finaliste de la dernière édition de la CAN. Trouvé par Doré, Thievy Bifouma a ouvert la marque à la 51e.

Bancé a égalisé en fin de partie (86e) mais Nguessi a offert une deuxième victoire de suite au Congo dans les ultimes minutes de la partie.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire