Dakar-Echo

La gauche historique sénégalaise en ordre de marche pour 2017

souleymane_gueye_cisseUne partie de la gauche sénégalaise a annoncé hier, mardi 13 janvier, la mise sur pied d’une «Confédération des forces de la gauche». Cette nouvelle structure a pour mission de rendre effective l’unité de la gauche sénégalaise. Son lancement est prévu les 21 et 22 février 2015, au cours des Assises de la gauche à Dakar.

L’émiettement des partis et mouvements de la gauche historique au Sénégal sera bientôt un vieux souvenir. Le projet d’unification des forces pour «mieux prendre en charge les aspirations du peuple», tant prêché par certains leaders, est en phase de devenir réalité.

En conférence de presse hier, mardi 13 janvier, six partis de la gauche sénégalaise ont annoncé le lancement dans les tout prochains jours d’une «confédération des forces de la gauche». Il s’agit de la Ligue démocratique (Ld), de l’Ordc, du Pit-Sénégal, de la Rtas/Pencoo Rew, de l’Udf/Mbooloo mi, et de Yoonu Askan wi. Cette rencontre s’est tenue en présence de tous les leaders de ces formations.

Selon le professeur Pape Demba Sy, par ailleurs secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le fédéralisme/ Mbooloo Mi (Udf/Mbooloomi), cette nouvelle structure aura pour mission de fédérer toutes les entités membres de la gauche sénégalaise. Son lancement officiel se fera au cours des prochaines Assises de la gauche, prévues pour les 21 et 22 février prochain à Dakar.

Cette rencontre sera précédée par deux sessions de près-Assises également prévues entre les 17 et 31 janvier, respectivement sur les thèmes « Orientations et Assises nationales » et « Stratégie de mobilisation populaire et structure », a ajouté le professeur Pape Demba Sy qui n’a pas manqué de faire un clin d’œil à ses camarades pour rejoindre cette structure.

«La confédération des forces de gauche que nous voulons bâtir, s’appuie sur toutes les expériences antérieures en la matière, celles qui ont pu être concrétisées, comme celles qui n’ont pas abouti…

Nous lançons un appel pressant à la Gauche sénégalaise, organisation comme individualités, à faire preuve d’audace, de lucidité et de courage, pour mettre un coup d’arrêt à son émiettement et assumer ses responsabilités historiques, ici et maintenant», soutient le leader de l’Udf/Mbooloomi.

Avant de préciser, suite à une interpellation d’un journaliste que leur confédération n’est pas une alliance électorale en vue de la prochaine présidentielle de 2017.

«Nous voulons créer une force avec les masses populaires pour parachever l’œuvre de libération nationale, sociale, politique, économique et culturelle de notre peuple», a-t-il déclaré.

Nando Cabral GOMIS

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire