Dakar-Echo

La France qualifiée face à la Belgique 1-0

La France qualifiée face à la Belgique 1-0

Les Bleus ont battu les Diables rouges (1-0) grâce à une tête de Samuel Umtiti. Le rendez-vous de la grande finale est programmé dimanche 15 juillet !

L’équipe de France écrit une nouvelle page de son histoire. Vingt ans après le sacre de 1998, douze ans après la finale perdue de 2006, les Bleus sont de retour parmi les deux meilleures nations du monde, au moins. Après sa victoire contre la Belgique ce mardi (1-0), la France attend désormais le nom de son adversaire en finale : la Croatie et l’Angleterre s’affrontent mercredi (20 heures).

Ce qu’il faut retenir
Que ces Bleus dessinent leur propre destin. De Lloris à Giroud, les onze titulaires de cette demi-finale, auxquels on peut ajouter les joueurs sur le banc, le sélectionneur Deschamps et le staff, ont réalisé une grande prestation pour rejoindre la grande finale de la Coupe du monde.

Défensive, d’abord. En laissant le ballon aux Belges, en mouvement constant lors des vingt premières minutes de jeu. Devant Hazard, notamment, Lloris et sa défense ont sorti de belles interventions. Offensivement, ensuite, jusqu’à la pause, avec des occasions nettes signées Matuidi (18e), Giroud (34e) ou Pavard (40e).

C’est sur coup de pied arrêté, comme souvent dans ce Mondial, que la différence s’est fait par Umtiti. Le match des Bleus est alors devenu plus « facile » à gérer. A l’aise techniquement, les Belges ont tenté de faire le jeu, de contourner la défense française. En vain malgré de grosses opportunités de Fellaini (65e) et Witsel (81e). La France est en finale !

L’homme du match : Samuel Umtiti
Ce Mondial est-il celui des défenseurs des Bleus ? Après le but de la tête de Varane en quart de finale, c’est Umtiti qui trouve la faille en demi-finale. Sur un corner parfaitement tiré par Griezmann, le défenseur du Barça s’est élevé dans le ciel de Saint-Pétersbourg et devancé Fellaini pour tromper Courtois, imbattable jusqu’alors (51e). Une petite revanche pour « Big Sam », dont le niveau global pouvait inquiéter depuis le début de la compétition.

Le chiffre : 3
Simple mais si important : l’équipe de France jouera dimanche sa troisième finale de Coupe du monde ! Les deux précédentes ont fait pleurer tout un peuple. De joie, en 1998, avec un brillant succès contre le Brésil (3-0). De tristesse, en 2006, après une défaite cruelle aux tirs au but contre l’Italie (1-1 a.p., 5-3 t.a.b.). Ce dimanche 15 juillet, ce sera face à la Croatie ou l’Angleterre. Dans les deux cas, ce sera inédit !  

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire