Dakar-Echo

La danse du loup

La danse du loup

Musique !!!! Il ne faut pas s’offusquer que le Chef danse. Il lui faut bien évacuer le trop-plein d’énergie et de stress, lui qui se préoccupe de notre devenir et se couche au moment où d’autres en ont terminé avec des choses plus sérieuses pour roupiller comme des loirs.

Vous voulez un dessin ? Et puis, quand il dansait, le gouvernement était en vacances. Pas de quoi fouetter un chat dans un pays où l’expression la plus vivifiante reste la danse. Et pour cette campagne pour le parrainage, son ministre conseiller et Mbandkat à ses heures de loisir, Youssou Ndour, va mettre de l’ambiance.

Contre très grasse rémunération, bien sûr ! Le Chef sera certainement de la partie pour faire valoir ses talents de « pakargnykat » après avoir marché sur ses opposants.

L’image carte postale d’un pays, terre de démocratie, où l’on mate et emprisonne ses opposants a fini de faire le tour du monde.

Le Chef qui danse nous fait bien entendu oublier la pauvreté qui était au menu de ses discussions à Pékin. Faut bien que l’on se prévale de ce statut pour recevoir de l’aide internationale en attendant que la Chine vienne demander sa part de notre or noir.

Le Chef dans ses œuvres de danseur nous permet également de fermer les yeux sur ces séries macabres qui plongent des familles dans le deuil.

Des marchés qui crament, pendant que la foudre tue dans certains coins d’un pays qui aspire à l’émergence et où une goutte d’eau abrège des vies.

Des jeunes qui s’encanaillent ou se suicident sur le chemin de l’émigration faute de trouver du boulot ou de bien s’occuper.

Ou encore Khalifa Sall que l’on compte envoyer par tous les moyens à la potence sur fond d’une propagande digne du régime nazi. On ne se refait pas ! Tout cela mérite bien que le Chef s’éclate.

N’en doutons plus, l’émergence est à nos portes !

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire