Dakar-Echo

La croissance américaine bondit à 4,1% au deuxième trimestre

La croissance américaine bondit à 4,1% au deuxième trimestre

Washington – La croissance des Etats-Unis a fait un bond au deuxième trimestre, franchissant la barre des 4% pour la première fois en quatre ans, selon la première estimation du département du Commerce publiée vendredi.

D’avril à juin, l’expansion du Produit intérieur Brut (PIB) a atteint 4,1% en rythme annuel, cadence la plus forte depuis le dernier trimestre de 2014.

Le ministère a par ailleurs révisé en hausse la croissance du premier trimestre à 2,2%, au lieu de 2%.

Cette performance du deuxième trimestre, conforme aux prévisions moyennes des analystes, devrait être saluée par l’administration Trump qui, à travers les réductions d’impôts, la dérégulation et la réforme du commerce mondial, a promis d’installer durablement une croissance accélérée.

Le président Donald Trump a presque vendu la mèche jeudi dans un discours dans l’Iowa (centre): « Il y a des prédictions allant de 3,8% à 5,3%…. Nous prendrons tout ce qui commence par un 4. Personne n’aurait dit qu’on pouvait faire si bien! ».

L’expansion de la première économie mondiale a été tirée par une vive consommation (+4%), son meilleur chiffre depuis fin 2014 également.

Les coupes d’impôts, adoptées par les républicains fin 2017, semblent avoir enfin dopé les dépenses des ménages.

Les Américains ont surtout acheté davantage de biens durables (+9,3%), et particulièrement des voitures. Les dépenses de consommation ont contribué à 2,7 points dans la croissance, ce qui n’avait pas été vu depuis quatre ans. La consommation est de loin la locomotive traditionnelle de la croissance.

Autre point fort des chiffres du trimestre: les exportations ont grimpé de 9,3%, un plus haut en cinq ans.

Cette forte hausse apparaît comme un effet secondaire des tensions commerciales, initiées par l’administration Trump au début du printemps avec l’imposition de taxes sur l’acier et l’aluminium importés, notamment de Chine.

Avant que les Chinois ne répliquent et n’imposent des taxes en juillet sur le soja américain, les acheteurs étrangers paraissent avoir anticipé et fait le plein des silos. Le rapport du ministère du Commerce note ainsi « une accélération des exportations de produits alimentaires, de boissons, de nourriture pour bétail et surtout de soja ».

Les exportations ont ainsi contribué pour 1,12 point dans la croissance, un sommet depuis cinq ans.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire