Dakar-Echo

La Covid-19 pointe encore son nez au Sénégal

La Covid-19 pointe encore son nez au Sénégal

C’est une petite alertée lancée par le ministère de la Santé et de l’Action Sociale à travers son communiqué quotidien sur l’évolution de la covid-19 au Sénégal. Les chiffres du document montrent que le nombre de cas liés au coronavirus grimpe ces derniers jours au Sénégal, laissant présager un rebond de la maladie les jours à venir même s’il est encore prématuré de se préoccuper des conséquences.

Passée en arrière-plan de l’actualité depuis des mois, l’épidémie de covid19 semble augmenter légèrement au Sénégal avec 23 nouveaux cas positifs sur 814 tests effectués, soit un taux de positivité de 2,85%, a annoncé hier, jeudi 7 juillet, le ministère de la Santé et de l’Action sociale dans son communiqué du jour sur l’évolution de la maladie.

Même si les hospitalisations et les décès n’ont pas suivi la même courbe, les nouvelles contaminations sont dans une pente ascendante depuis quelques jours. Ce, après une longue période de baisse allant jusqu’à un voire deux cas positifs par jour.

En effet, cette légère remontée du nombre de cas se passe dans un contexte où la covid-19 est presque reléguée aux calendes grecques avec à la fois le relâchement total des mesures sanitaires mais aussi la vaccination anti-covid qui marque le pas (le nombre total des personnes vaccinées depuis février 2021 est de 1493351). De quoi faire craindre un retour de la pandémie ?

Pour cause, l’on s’achemine vers la célébration de la fête de Tabaski qui est marquée par un déplacement massif des populations. C’est l’occasion de gros préparatifs et de grands rassemblements avec ses proches, dans les gares routières et les marchés.

A ce risque de circulation du virus, s’ajoute le fait qu’on se dirige aussi vers l’organisation des élections (législatives du 31 juillet). La campagne électorale qui, d’ailleurs, s’ouvre ce dimanche 10 juillet, va drainer du monde partout dans le pays avec les meetings.

En effet, la covid-19 est repartie à la hausse au Maroc depuis quelques jours avec 3041 nouveaux cas enregistrés mercredi 6 juillet 2022. D’ailleurs, les Etats-Unis viennent de revoir la classification du pays dans son nouveau système d’évaluation des risques liés au covid-19, selon le média américain CNN.

L’Europe aussi voit de nouveau en rouge. Des pays comme l’Italie, la Grèce, l’Allemagne l’Autriche, la France annoncent une hausse des contaminations depuis quelques jours.

En France par exemple, le nombre de nouvelles infections au covid-19 est estimé à 154615 les dernières 24 heures, selon les données de la Santé publique publiées mercredi soir. La veille, il était de 206554. Le coronavirus a également étendu ses tentacules en Chine où il avait apparu en fin 2019.

La grande ville de Xi’an de 13 millions d’habitants située dans le centre du pays, a fermé depuis le 5 juillet dernier et pour une semaine écoles, restaurants, lieux de cultes, marchés et musées pour éviter flambée des cas après en avoir enregistré 18 samedi dernier, selon les autorités locales.

Il y a trois jours 1,7 million de personnes sont confinées dans l’Est du pays. Le ministère de la Santé a fait état lundi dernier de 287 nouveaux cas positifs dans la province de l’Anhui, ce qui porte le total à plus d’un millier ces derniers jours.

Toutefois, le nombre de cas covid-19 reste très bas en Chine comparé à l’immense majorité des autres pays. Au Sénégal, même s’il est encore prématuré de se préoccuper des conséquences concernant une «flambée», le respect des gestes barrières devra encore être de mise.

Articles similaires

Laisser un commentaire