Dakar-Echo

La CENA au cœur d’un énorme scandale aux allures d’une affaire d’Etat

La CENA au cœur d’un énorme scandale aux allures d’une affaire d’Etat

Alors que 13 jours nous séparent des joutes électorales du 24 février 2019, un test majeur pour le système démocratique sénégalais à bout de souffle, qui ne garantit plus les standards d’élections libres, sincères, transparentes et concurrentielles ; des révélations extrêmement graves parues dans la presse ce lundi 11 février 2019, font état d’un e-mail compromettant qui incrimine lourdement un membre de la CENA, pris en flagrant délit de collusion avec le régime.

Dans ce courrier électronique ahurissant, dont le contenu est largement diffusé au niveau des réseaux sociaux, les citoyens sénégalais découvrent avec stupéfaction l’indignité et la partialité d’un membre de la CENA, agissant ouvertement pour la réélection du candidat Macky SALL, en violation totale des règles qui régissent le fonctionnement d’un tel organe : Transparence, Neutralité, Impartialité, et Egalité entre tous les candidats.

Cet énorme scandale aux allures d’une affaire d’Etat éclabousse tous les membres de la CENA et disqualifie totalement l’institution, devenue un organe partial et moribond au service exclusif des intérêts de Macky SALL.

Il apparaît désormais clairement que le CENA n’est plus un organe de régulation des élections, mais s’est muée en une simple instance de validation des forfaitures de Macky SALL.

Le FPDR France dénonce avec la plus grande vigueur l’assujettissement de la CENA aux désirs de Macky SALL, récuse tous les membres de la CENA, et exige leur démission collective immédiate.

Le FPDR France exige, dans les plus brefs délais, l’ouverture d’une information judiciaire à l’encontre de ce membre de la CENA, qui doit être traduit en justice et emprisonné pour divulgation d’informations et participation active à une fraude électorale en gestation.

Le FPDR France demande à tous les sénégalais (dans les quartiers, les communes et les régions) de sécuriser leur vote victorieux le 24 février 2019 et se tenir prêts pour faire face à toute tentative de hold-up up électoral.

Le FPDR France n’acceptera aucun résultat frauduleux validé par la CENA, dans sa configuration actuelle, dont les membres sont au service de Macky SALL et informe l’opinion publique nationale et internationale qu’elle transmettra au Parlement français, au Parlement européen et aux partenaires techniques et économiques du Sénégal, le contenu intégral de l’e-mail compromettant émanant d’un membre indigne de la CENA.

Sidy FALL, Coordonnateur du FPDR France

Articles similaires

Laisser un commentaire