Dakar-Echo

Incendie à la Centrale de Bel Air: Dakar sans électricité

coupureLa galerie de la centrale électrique de Bel- Air, qui alimente principalement le centre- ville, la Médina et une partie de Yoff, a pris feu hier, privant ces quartiers d’électricité.

L’origine de l’incendie n’est pas encore connue. Le poste en cause date de 1952, il sera remplacé par un poste haute tension blindé à partir de mars 2015.

C’est à partir de 13h45 que les gardiens du poste de Bel-Air ont signalé un incendie. A l’aide de deux de leurs camions citernes, les sapeurs-pompiers ont maîtrisé le feu à 14h40.

Selon Abdoulaye Dia, le directeur du transport de l’énergie, assurant en même temps l’intérim à la distribution, l’incendie concerne une galerie abritant les câbles qui alimentent la ville de Dakar, le quartier de la Médina et une partie de Yoff.

A l’en croire, le feu était trop violent, raison pour laquelle il a occasionné la perte d’une quinzaine de câbles, privant ainsi des quartiers de Dakar d’électricité.

Dans un premier temps, soutient M. Dia, les clients de Dakar ont été réalimentés à travers les postes de l’Université Cheikh Anta Diop et du centre-ville. D’autres clients vont attendre le temps que les techniciens fassent d’autres manœuvres dans le réseau mais surtout que la réparation de la galerie endommagée soit terminée.

Au moment de notre passage, les techniciens de la Senelec étaient en train de réparer les câbles. « Cela va prendre un peu de temps.

Nous pensons qu’au cours de la nuit (du dimanche au lundi, ndlr) l’ensemble des clients seront réalimentés. Avant le petit matin (d’aujourd’hui, ndlr), la réparation sera terminée », a assuré M. Dia, selon qui toutes les équipes et le matériel sont mobilisés.

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xafm55_youssou-ndour-leep-mo-lenndem-senel_music[/dailymotion]

L’origine de l’incendie est pour le moment inconnue. Heureusement, l’incendie n’a concerné qu’une galerie. Le directeur général de la Senelec, Pape Dieng, et plusieurs responsables de l’entreprise, sont venus sur le site dès qu’ils ont appris la nouvelle. Le poste en cause est construit en 1952.

C’est pourquoi la Senelec a érige un poste haute tension blindé à côté, mais aussi à l’Université Cheikh Anta Diop ou encore à la Patte d’Oie. Depuis le mois de juillet dernier, la Senelec est en train de transférer les câbles alimentant les clients de l’ancien poste vers le nouveau poste.

Ce transfert doit, en principe, prendre fin au mois de mars 2015.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire