Dakar-Echo

Il n’y aura pas d’élection pour remplacer Kabila avant début 2019 selon la Commission électorale

Il n’y aura pas d’élection pour remplacer Kabila avant début 2019 selon la Commission électorale

Kinshasa – La République démocratique du Congo ne pourra pas organiser d’élection pour remplacer le président Joseph Kabila avant « 504 » jours, soit début 2019, a annoncé mercredi la commission électorale, alors qu’une présidentielle devait initialement avoir lieu fin 2017.

« La CENI (commission électorale, ndlr) a besoin de 504 jours après la fin du recensement pour arriver au jour du scrutin », explique la commission sur son site internet.

Ce recensement est encore en cours dans la région troublée du Kasaï.

Le délai peut être réduit « si on accepte d’utiliser la machine à voter et si l’on change la loi électorale », a indiqué à l’AFP un porte-parole de la commission électorale.

Le deuxième et dernier mandat du président Kabila a pris fin en décembre 2016, la Constitution lui interdisant de se représenter.

Un accord pouvoir-opposition sous l’égide de l’église catholique conclu le 31 décembre 2016 prévoyait « l’organisation des élections en une seule séquence présidentielle, législatives nationale et provinciale au plus tard en décembre 2017 ».

Ce délai était devenu légalement impossible à tenir le 1er octobre, la loi prévoyant une convocation du corps électoral trois mois avant la fin du scrutin.

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire