Dakar-Echo

Idrissa Seck: si Macky SALL viole la constitution nous le dégagerons de là

Idrissa Seck: si Macky SALL viole la constitution nous le dégagerons de là

Au Sénégal, le Président Macky Sall qui a décidé de modifier la loi électorale continue de d’essuyer les attaques et autres avertissements. Samedi, l’ancien Premier ministre Idrissa Seck a mis en garde le Président sénégalais.

Et c’est pour dire qu’il ne va pas croiser les bras et regarder le chef de l’Etat faire voter le projet de loi sur le parrainage. Il appelle les populations à manifester leur désaccord, contre le texte qui sera soumis aux députés en plénière, ce jeudi.

«Si Macky Sall viole la constitution Rechercher constitution du Sénégal, nous le dégagerons de là. Nous n’allons pas lui permettre de brûler le pays. Et je lui lance un appel solennel et je lance le même appel solennel à la société civile qui cherche à renouer les fils d’un dialogue rompu. Moi, en tout cas, je ne dialoguerai pas avec lui », lance le patron de Rewmi à Saly, où il présidait le séminaire programmatique des cadres de son parti.

Mais s’il en est ainsi, c’est parce que, dit-il « sa parole n’est pas stable. Il n’honore pas ses engagements. En revanche, vous avez la possibilité de lui dire de faire ce qu’il doit faire, c’est-à-dire de ne pas violer notre constitution, de ne pas instaurer ce parrainage. Le 19 avril nous sortirons tous nombreux. Nous ne voulons pas bruler notre pays. On ne va pas se confronter aux forces de l’ordre mais nous resterons déterminés», a assuré le président de Rewmi.


Sidy Djimby Ndao

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire