Dakar-Echo

Human Right Watch somme le Maroc de dépénaliser l’homosexualité

Human Right Watch somme le Maroc de dépénaliser l’homosexualité

arton46477-adf40L’homosexualité au Maroc est punie par la loi. L’organisation de défense des droits de l’Homme Human Rights Watch (HRW) est monté au créneau, appelant les autorités marocaines à dépénaliser l’homosexualité.

Au Maroc, l’article 489 du code pénal punit tout acte sexuel entre deux personnes de même sexe d’une peine pouvant aller jusqu’à trois ans de prison. Une loi que fustige Human Rights Watch qui, à la suite d’une condamnation pour homosexualité de deux personnes à Al Hoceima au Maroc, a appelé Rabat à dépénaliser l’homosexualité.

La condamnation d’un élu local et d’un étudiant d’Al Hoceima à trois ans de prison ferme pour pratiques homosexuelles, a indigné Human Right Watch au point de déclarer que « si le Maroc aspire réellement à être un leader régional dans le domaine des droits humains, il devrait montrer la voie en décriminalisant les pratiques homosexuelles ».

Arrêtés en décembre dernier, ils étaient accusés « d’actes impudiques ou contre nature avec un individu du même sexe », selon Human Right Watch. Jugés coupables après des aveux, les deux prévenus s’étaient ensuite rétractés devant le juge. En appel, leur peine a été réduite à un an et six mois de prison ferme.

Une décision de justice qui demeure incompréhensible pour Human Right Watch qui estime que selon la Constitution du Maroc, « toute personne à droit à la protection de sa vie privée, qui devrait conduire à abolir la loi qui criminalise les relations sexuelles consentantes entre personnes majeures de même sexe. L’appel de Human Right Watch va-t-il faire écho auprès des autorités marocaines ?

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

Laisser un commentaire