Dakar-Echo

Hong Kong vu par un francophone africain

Hong Kong vu par un francophone africain

Un peu d’histoire

Officiellement la Région Administrative Spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine, est la plus grande et la plus peuplée des deux régions administratives spéciales (RAS) de la République populaire de Chine (RPC), l’autre étant Macao. Elle compte environ sept millions d’habitants que l’on appelle les Hongkongais.

Colonie britannique à partir du traité de Nankin de 1842, Hong Kong fut rétrocédée à la Chine en 1997. Hong Kong n’a rien à voir avec le reste de la République Populaire de Chine.

Une loi fondamentale particulière conditionne son régime politique, cette loi obéit au principe « un pays, deux systèmes », qui permet à Hong Kong de conserver son système légal, sa monnaie, son système politique, ses équipes sportives internationales et ses lois sur l’immigration.

Pour avoir une idée de sa loi sur l’immigration, les chinois n’ont droit qu’à deux fois sept jours maximum dans l’année pour se rendre à Hong Kong. Un visa étant nécessaire même pour les chinois.

C’est comme si on disait que les habitants de Dakar ne peuvent aller à l’Ile de Gorée que quatorze jours dans l’année. Dans un sens cela peut se comprendre car Hong Kong fait un peu plus de 7 millions d’habitants comparé aux un milliard trois cent millions de chinois

Selon les termes de la déclaration sino-britannique commune, la Chine a promis que Hong Kong garderait une relative autonomie jusqu’à au moins 2047, soit 50 ans après le transfert de la souveraineté. 

Depuis la rétrocession, les rues ont gardé leur double nom, un en anglais et un en cantonais. Après personne ne sait ce qui va se passer, sauf peut être les chinois. 

IMG_4471D’ailleurs, en ce moment même se déroulent des manifestations d’étudiants fédérés par le mouvement Occupy Central créé en janvier 2013, qui réclament des élections libres et la démission de Leung, au pouvoir depuis 2012.

Les protestataires ont juré d’occuper le coeur de la ville tant qu’ils n’auront pas obtenu les réformes politiques promises après la rétrocession à la Chine de l’ancienne colonie britannique en 1997.

Ils s’insurgent notamment contre la décision de la Chine, annoncée en août, d’accorder le suffrage universel pour l’élection du chef de l’exécutif en 2017 tout en gardant le contrôle des candidatures.

Une ville dynamique, lumineuse et ouverte sur le monde
Hong Kong est la ville la plus riche de Chine ; son économie est une des plus libérales au monde. C’est un pôle financier et commercial d’envergure mondiale

L’obtention du visa pour Hong Kong n’a pas été compliqué pour nous les sénégalais. Les Sénégalais ont besoin d’un visa pour venir à Hong Kong.

A noter que beaucoup de pays africains n’ont pas besoin de visa pour venir à Hong Kong, notamment les Gambiens qui ont 90 jours et les Guinéens 15 jours, les zambiens et zimbabwéens… 90 jours.

Mais attention tout de même ce week-end (4 octobre 2014) un ami Ivoirien chef d’entreprise à Hong Kong a vu son épouse ainsi que trois autres personnes africaines qui l’accompagnaient se faire refuser leur entrée sur le territoire Hong Kongais et refoulées dans leur pays d’origine. Eh oui, ça arrive aussi à Hong Kong.

Hong Kong est aussi surnommé le joyau de l’Asie, Hong Kong n’a pas usurpé son nom. Cet ancienne colonie britannique a gardé un esprit résolument British.

Transports en commun
La première chose à faire à votre arrivée à Hong Kong, c’est d’acheter une carte OCTOPUS, le paiement s’effectue grâce au système de carte sans contact aussi bien dans le métro, bus et tramway que dans la plupart des magasins, vous pouvez marcher sans le sou mais avec votre carte de transport qui est un véritable porte-monnaie virtuel.

IMG_3005A Hong Kong, les voitures roulent à gauche, les bus à double étage, dénommés bus à impériale défilent bariolés de publicités à l’intérieur comme à l’extérieur et le tea time est aussi sacré qu’au Royaume Uni

Ici, vous avez l’embarras du choix pour vous déplacer entre les taxis, les bus, le métro, le tramway, le ferry et vos pieds. Peut importe l’heure, à Hong Kong, vous pourrez toujours vous déplacer. Les transports en commun sont vraiment pratiques, disponibles et très peu chers.

Le seul hic à Hong Kong, ce sont les chauffeurs de taxi. Ils ne sont vraiment pas gentils, c’est un pléonasme de le dire, très désagréables, ne parlent quasiment pas anglais, et racistes. Si vous êtes allergiques à la vitesse, évitez les taxis et les bus, car ils roulent vite, très vite. Les chauffeurs conduisent vraiment trop vite à Hong Kong malgré les radars et limitations de vitesse.

Le métro MTR : rapide, il est utilisé par la majeure partie des gens à Hong Kong. C’est très agréable à utiliser lorsqu’il fait chaud comme c’est le cas actuellement, car le réseau est climatisé et est vraiment très propre, plus propre que celui de Dubaï. Pas de mauvaises odeurs, pas de saletés, tout est calme, propreté et volupté dans le métro… Vous y trouverez des centres commerciaux entiers et entièrement climatisés

IMG_3839Le taxi : très pratique, on en trouve partout et à toute heure. En plus ils ne sont pas chers : la course commence à HK$20 et dépasse rarement les HK$100. Attention plusieurs types de taxi existent : les rouges pour l’ile de Hong Kong, et les verts pour les Nouveaux Territoires. 

Le tram : moyen de locomotion pratique même s’il est un peu lent. Il y fait chaud mais une fois les fenêtres ouvertes, on prend l’air. Etant donné qu’on est en hauteur, c’est très confortable de pouvoir superviser toute cette foule vu d’en haut.

Le ferry : Il n’est pas cher non plus: HK$23 (1.510 FCFA soit 2,30 euros). Si vous allez à Kowloon, je vous le conseille. Prenez le ferry à Wan Chai admirez la vue sur l’Ile de Hong Kong ainsi que sur Kowloon. Le ferry coûte moins cher que le métro pour traverser l’île.

Le minibus : pratique pour s’éloigner du centre et aller aux endroits où le métro n’arrive pas: du Nord de l’ile à Stanley, de Wanchai jusqu’aux Nouveaux Territoires… Le moment sympa : les virages pour aller à la plage, ou sur la route de Stanley : le soir, les chauffeurs de minibus roulent entre 50 et 60 km/h comme s’ils conduisaient seuls. Du coup, on a l’impression qu’on va se prendre un véhicule en pleine face des qu’on approche les 50km/h.

Le bus : Ils vous emmènent partout et sont souvent très remplis. Aux arrêts de bus, les gens très disciplinés font la queue et occupent la moitié du trottoir. De toutes les façons, les gens font la queue partout, chacun son tour et dans le calme et il n’y a pas de resquille. Un must en terme de vivre ensemble, de discipline et d’ordre.

Hong Kong ne dort pas.
Ce n’est pas le nom d’une émission de variétés télévisées, mais la réalité de la vie Hong Kongaise. Certains magasins sont ouverts 24h sur 24 comme les enseignes 7 Eleven… La vie grouille et ce terme est vraiment trop faible, à vrai dire cette ville ne s’arrête jamais. Jour et nuit, les commerces sont ouverts. On peut manger, s’habiller, acheter un téléphone …à n’importe quelle heure.

Le luxe partout
IMG_3894Les voitures de luxe et autres Rolls-Royce, Bentley paradent sous le balai incessant des hélicoptères privés des riches milliardaires asiatiques notamment à The Peninsula Hôtel où l’hélicoptère vient vous chercher… jusqu’à la sortie de l’avion et vous dépose sur le toit de l’hôtel. Des shopping Mall gigantesques accueillent tous les plus grands produits de luxe de la planète dans les plus hauts tours de Hong Kong

Hong Kong est un port dans la ville, à quai, les paquebots en escale débarquent directement leurs passagers dans ces shopping Mall Géants établis à quelques dizaines de mètres des quais. Une journée ne suffit pas à faire les shopping Mall.

Les seuls Shopping Mall géants que nous avons vu se trouvent à Dubaï lors de notre précédent reportage.

Dans celui de Harbour City toutes les marques de produits de luxe sont présents, car les Hong Kongais dépensent beaucoup en produits de luxe. Le nombre de magasins de bijoux, montres et autres produits de luxe est impressionnant. (Voir vidéo de ARTE ci dessous)

Hong Kong la nuit
IMG_3259La féerie de Hong Kong débute réellement la nuit, le centre d’affaires s’illumine et devant nous la baie de Kowloon étincelle de mille feux. Notre hôtel était en face des quais à Harbour Front.

La tour de l’horloge s’allume elle aussi et nous accompagnons des milliers de touristes sur la promenade des stars où une statue commémore la star locale Bruce Lee.

L’Avenue des Stars de Hong Kong, rend hommage aux célébrités du cinéma hongkongais avec pour chacun des acteurs leurs empreintes marquées à jamais sur le sol. Elle est située le long du front de mer entre Victoria Harbour et Tsim Sha Tsui.

Cette corniche est également la corniche des Hong Kongais avec tous les nombreux joggers et promeneurs à n’importe quelle heure de la nuit…sans risque de se faire agresser, comparée à la corniche de Dakar

Il faut à peine une dizaine de minutes au centenaire Star Ferry pour rejoindre l’île de Hong Kong depuis Kowloon. Nous croisons de belles jonques chinoises toutes voiles déployées que nous voyons aussi la chambre d’hôtel

Les marchés à Hong Kong

IMG_3287Il y en a partout. Tous les soirs de 18 h à minuit. Dans les rues adjacentes et ou parallèles à Nathan Road. A la tombée de la nuit, les commerçants ont déjà installé leurs étals; un peu partout, chanteurs d’opéra et diseuses de bonne aventure (nos Selbé Ndom) commencent à apparaître et vous proposent tous de vous prédire votre avenir dans des « boites » aménagées à cet effet ainsi que des groupes d’orchestre sans public qui jouent dans leur emplacement prévu à cet effet.

Aux marchés de Hong Kong, tout se négocie, divisez le prix par trois. Les vendeuses sont très désagréables et agressives, n’hésitez pas à passer votre chemin quand c’est le cas, car on trouve les mêmes produits partout.

Aberdeen- Yau Ma Tei- Temple Street 
Pour le shopping les touristes mettent surtout le cap sur le Ladies Market. Renseignez-vous tout de même sur les risques bien réels avant de vous lancer dans les achats d’articles à contrefaçon. Ici aussi c’est le pays des articles de contrefaçon. 

IMG_4017

hôtel peninsula hong kong

Le marché de Temple Street est un exemple vivant du caractère festif et théâtral que revêt le marché chinois, et en plus, il a lieu la nuit. Les amateurs de fruit de mer seront gâtés, il y a en partout.

Le marché a lieu tous les soirs de 18 h à minuit. Hong Kong est réputée pour sa cuisine délicieuse et variée et ses excellents fruits de mer et les prix sont très abordables. 

Le marché nocturne de Temple Street peut être atteint en prenant le MTR direction Tseun Wan et en descendant à la station Jordan, sortie D.

Afin de faciliter votre choix, optez pour un restaurant ayant un menu avec des photos et surtout n’hésitez pas à partir si le restaurateur n’est pas sympa, car même dans les restaurants ils sont agressifs et pas sympathiques.

IMG_3241

Vous avez également Sai Yeung Choi Street, un véritable paradis pour les passionnés de gadgets électroniques. Ces deux rues parallèles sont interdites à la circulation automobile, et vous y trouverez plusieurs marchands de rue à emporter. 

Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses, les vrais-faux, des faux, des vrais de faux, on trouve de tout au marché avec certificat d’authenticité s’il vous plait. Le nom du marché rappelle étrangement une expression bien de chez nous, je sais ce que je vends et Yow Ma Tei (littéralement, Eh toi, je fais ce que je veux)

Central, le coin des banques

IMG_3865

Le quartier où l’on débarque sur l’île de Hong Kong, est le coeur économique du Territoire. Les trams à deux étages – hérités de la présence britannique – se croisent sur Connaught Road Central et Des Voeux Road Central, au pied des immenses tours, l’International Finance Centre (IFC,la plus haute tour de la ville), le siège asiatique de la HSBC, et la Bank of China.

Central est également l’endroit où se déroule la manifestation estudiantine que nous avons couvert avant d’écrire cet article.

Il y a tellement de banques dans cette rue, qu’une des rues s’appelle Rue de la Banque. Je n’ai jamais vu une telle concentration de banques au M2.

Toutes les banques de renommée mondiale ont une filiale à Hong Kong. Nous y croisons comme par hasard… un sénégalais établi à Hong Kong, du nom de KA Hamet, directeur d’une société dénommée Capital Care Holding, une société qui a pignon sur rue à Hong Kong et spécialisée dans les levées de fonds et de recherche de capitaux.

Après de rapides salamalecs Mr KA qui était accompagné de partenaires Hong Kongais nous parle de sa structure et de ce qu’il fait pour beaucoup de pays africains et du golfe mais pas pour… le Sénégal.

luxe_hong_kong

Anglais de rigueur et obligatoire à Central. D’ailleurs, si vous voulez faire fortune c’est à Hong Kong qu’il faut aller. Ici personne ne jalouse personne, la réussite n’est pas synonyme de jalousie et de mauvaises langues.

On y découvre une Hong Kong vivante, animée, bruyante, peut-être l’une des plus importantes densités de population au monde. On comprend mieux le slogan publicitaire retenu par les autorités touristiques de l’île, « Hong Kong, City of life ». La publicité est partout présente à Hong Kong, il y a en a partout, sur tout, partout, partout, partout.

Le Victoria Peak

victoria_peak

victoria peak

Le Victoria Peak est l’un des temps fort de notre séjour à Hong Kong. Le funiculaire Peak Tram vous mène au sommet en huit minutes. Le regard embrasse les buildings de Central et de Victoria Harbor en contre-bas, et les lumières de Kowloon de l’autre côté de la baie. Tout est fait lors de cette visite pour vous faire dépenser, des magasins partout sur votre trajet une fois arrivé en haut du Peak Team.

Le plus impressionnant reste cependant la montée du funiculaire avec les tours qui semblent se pencher jusqu’à tomber. Un spectacle inoubliable également avec des scénarios à couper le souffle sur la devanture de l’hôtel Mariott et son nageur comme si c’était en vrai. A voir absolument. Hong Kong, vu d’en haut vaut le déplacement, surtout la nuit

Un voyage à Hong Kong ne se limite pas bien sûr à la visite de l’île éponyme. A Kowloon, vous remonterez Nathan Road, ce long boulevard illuminé par les enseignes multicolores, également appelé le « Golden Mile ». Faites comme tout le monde, respectez les passages de feux et faites la queue aussi bien pour le bus que pour traverser la route. Les Hong Kongais sont très disciplinés et font la queue partout et pour tout.

Nathan Road est une avenue très longue, mais elle est desservie par de nombreux bus et impossible de s’ennuyer les magasins sont partout des deux côtés de la rue. 

Chungking Mansions, le rendez vous des Africains et des Sénégalais
En face de la sortie de I-Square au milieu d’enseignes pluricolores plus cliquantes les unes que les autres à Tsim Sha Tsui, le quartier du commerce, des hôtels, des boutiques de luxe et des commerçants de Hong Kong, se dresse Chungking Mansions, un énorme bloc de béton de dix-sept étages avec de petits ascenseurs pour 6 à 7 personnes où il y a toujours des gens qui font la queue pour prendre l’ascenseur sous l’oeil d’un agent de sécurité et des caméras hyper mega présentes à Hong Kong, jusque dans les ascenseurs.

IMG_3905

chungking mansions

Nous avons également rencontré des Gambiens qui nous ont filé des astuces pour travailler à Hong Kong, toute une histoire.

Chungking Mansions est connu pour ses hôtels bon marché qu’on trouve sur internet avec des premiers prix attrayants. Dès que les Hindous et autres pakistanais voient un africain venir, ils l’abordent de suite en lui proposant des habits sur mesure, des montres, des sacs de marque (faux bien sûr)… Chungking Mansions est devenu le rendez vous incontournable des africains, on y trouve deux restaurants africains détenus par des … chinois. L’autre lieu de rendez vous des africains est le square de Hanoi Road

Si vous cherchez des téléphones portables ou des accessoires de téléphonies ou autres produits électroniques bon marché c’est là où il faut aller. Ils proposent des vrais et des faux téléphones en vous le faisant savoir.

Nous croisons un malien venu faire un ravitaillement de téléphone de seconde mains conditionnés pour ensuite être expédiés au Mali.

IMG_3915

chung king mansions

Chungking Mansions, au coeur de la capitale financière de l’Asie est un vrai concentré de la mondialisation. La majorité des Africains qui fréquentent Chungking Mansions sont plutôt spécialisés dans les téléphones portables.

Les magasins du rez-de-chaussée regorgent de téléphones bon marché, de cartes téléphoniques pour les appels internationaux et de petits produits électroniques et une multitude de boutiques de transferts d’argent. Au rez de chaussée, il n’y a que des boutiques de transferts d’argent vers toutes les destinations principalement l’Inde,le Pakistan, les Philippines, l’Indonésie, le Bangladesh et …l’Afrique

Les prostituées africaines sont dans un autre quartier, principalement des Ghanaéennes qui n’ont pas besoin de visas pour venir à Hong Kong.

Une particularité à Hong Kong, 70 % des Hong Kongaises sont célibataires. Le titre « Femmes cherchent Maris » conviendrait très bien ici. Elles sont très belles de surcroît et autonomes. Aussi, ne pensez pas qu’il y a une pénurie de tissus à Hong Kong, car toutes les filles s’habillent en shorts courts, très courts même.

Il règne à Chungking Mansions une atmosphère conviviale, une ambiance de clan qui séduit de nombreux Africains. Les logements y sont bon marché et l’on y trouve tous les produits fabriqués en Chine.

Si vous voulez aller à la mosquée, il y a la mosquée de Kowloon qui se trouve au 105 Nathan Road, juste à la sortie du métro de Tsim Sha Tsui.

IMG_3954

kowloon mosque

Il y a au total cinq mosquées à Hong Kong avec principalement que des pratiquants Indonésiens (les plus nombreux), des Malaisiens, des Pakistanais, des Hindous, des Bengalis et des Népalais. Nous n’avons pas pu visiter les autres mosquées en dehors de celle de Kowloon où nous avons passé la Tabaski.

Kowloon et Tsim Sha Tsui
Le quartier animé de Tsim Sha Tsui (littéralement « pointe de sable acérée ») possède un atout de taille : une vue incomparable sur l’île de Hong Kong. C’est aussi l’endroit idéal pour s’imprégner de culture (il y a de nombreux musées et lieux d’exposition), et faire ses achats. L’essentiel des boutiques, galeries commerçantes (et hôtels) est regroupé sur moins de 1 km2.

Méfiez- vous toutefois dans Nathan Road : l’artère principale est l’un des rares endroits où les commerçants se feront un plaisir de vous escroquer, surtout si vous achetez de l’électronique et du matériel photo.

Tsim Sha Tsui est peut-être le quartier le plus éclectique de Hong Kong, avec sa population mêlant Chinois, Indiens, Philippins, Népalais, Africains et Européens ; mais ici, l’élégance côtoie bien souvent l’ordinaire.

Comment s’y rendre
Depuis Dakar, via la compagnie aérienne Emirates avec escale à Dubai ou Air France via Paris et ensuite direction Bombay puis Hong Kong pour le moins cher ou Ethiopian Airlines depuis Addis Abeba…Les prix varient selon la saison.

Il y a des vols directs et quotidiens entre Dubai et Hong Kong ou Paris et Hong-Kong. Attention cependant, si vous voulez un visa pour la Chine une fois à Hong Kong, il vous faudra retourner à…Dakar pour le demander.

[youtube]http://youtu.be/2Kr6AWXz-F4[/youtube]

Digital Manager – Chef de projet chez Alixcom Dakar |
E-mail: saliou@dakar-echo.com | +221 77 962 92 15

Articles similaires

3 Commentaires

  1. sowalphaoumar132@gmail.com'
    Alpha Oumar Sow
    12 août 2018 à 14 h 10 min

    Bonjour NDIAYE,
    Je suis Guinéen et je voudrais faire mes études à Hong Kong. Si un citoyen qui n’a pas besoin de Visa pour entrer à Hong Kong s’y rend et du coup il veut faire ses études la bas qu’est ce qu’il doit faire pour obtenir un permis d’étude??
    Cordialement,

  2. Zale NDIAYE
    19 mars 2016 à 22 h 21 min

    Merci Mamadou et bon séjour à Hong Kong

  3. diaw1009@hotmail.fr'
    Mamadou Diaw
    18 mars 2016 à 19 h 42 min

    Trés bon travail de la part d’un sénégalais.Dakar-echo mérite bien le nom de presse en ligne,les infos sont claire et net surtout vérifiés.Merci !!!!

Laisser un commentaire