Dakar-Echo

Hécatombe sur les routes électorales

Hécatombe sur les routes électorales

La campagne électorale pour l’élection présidentielle du 24 février prochain est déjà terriblement ensanglantée. En effet, comme on le sait, hier, quatre gendarmes ont trouvé la mort dans un accident de la circulation survenu dans le Sud du pays.

Ils étaient en mission de jalonnement et de protection et avaient pris place à bord d’un pick-up de la Maréchaussée qui s’est renversé. L’accident a fait plusieurs blessés.

Ce même weekend, un conducteur de Jakarta est mort lorsque sa moto a été heurtée de plein fouet par un véhicule de la caravane du candidat Idrissa Seck.

Auparavant, en début de semaine dernière, le véhicule du Pr Coumba Ndoffène Ndiaye, qui soutient le candidat Idrissa Seck, avait fait un accident dans lequel le chauffeur a perdu la vie.

Dans la région de Matam aussi, des militants de l’APR qui se rendaient à un meeting du président Macky Sall ont fait un accident qui a occasionné un mort.

On redoutait les violences électorales, ce sont les accidents de la route qui se sont invités durant ce début de campagne électorale, hélas…

Articles similaires

Laisser un commentaire