Dakar-Echo

Haute juridiction au Sénégal: Macky Sall choisit ses juges

Haute juridiction au Sénégal: Macky Sall choisit ses juges

Mamadou Badio Camara et Cheikh Tidiane Coulibaly sont devenus le Premier président de la Cour suprême et le procureur général près de celle-ci.

Cette nomination sanctionne la longue carrière de ces deux magistrats qui siègent au niveau de la haute juridiction depuis plusieurs années.

C’était l’air…. Le remplacement de Pape Oumar Sakho, qui devait aller à la retraite, était imminent. Après la réunion du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), le président de la République a nommé Mamadou Badio Camara, procureur général près la Cour suprême depuis juillet 2013, comme Premier président de ladite.

Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, jusque-là président de la Chambre criminelle à la Cour suprême, devient procureur général de la haute juridiction.

Dans le monde judiciaire, les gens diront qu’il a eu la main heureuse parce que «ces deux juges sont les plus anciens dans la hiérarchie désignée et capitalisent une expérience professionnelle remarquable». Pour eux, «ce sont des critères objectifs qui ont présidé à leur nomination par le président de la République, Macky Sall, après consultation du Conseil supérieur de la magistrature».

Le nouveau Premier président de la Cour suprême fait partie de la deuxième promotion de l’Ecole nationale d’administration et de la magistrature (Enam) sortie en juillet 1977. Il capitalise 37 ans d’ancienneté dans la magistrature dont 22 ans au Parquet et 15 ans au siège.

Ce qui fait de lui le magistrat le plus ancien depuis le départ à la retraite de l’ancien Procureur général Abdoulaye Gaye. Jusqu’ici, il est le plus gradé du fait que le grade du procureur général près la Cour suprême est équivalent à celui de Premier président de la Cour suprême. En plus, il est le plus ancien en termes de présence dans la Cour au sein de laquelle il siège depuis octobre 1998.

En détails, Mamadou Badio Camara a occupé les fonctions de procureur de 1977 à 1998 au niveau des juridictions de Dakar, Ziguinchor, Kaolack avant de rejoindre la Cour d’appel de Dakar comme procureur général adjoint.

En tant que magistrat au siège, (1998 à 2013) il fut conseiller à la Cour de cassation (chambre pénale, 1998 à 2008) puis Président de la chambre criminelle de la Cour suprême (2008-2013), cumulativement avec la fonction de Secrétaire général, pendant neuf (9) ans de la Cour de cassation (2004 à 2008) et de la Cour suprême (2008 à 2013). Il faut savoir que le Secrétaire général exerce aussi les attributions du Premier président par délégation de pouvoirs et de signature.

Depuis plusieurs années, les deux promus se croisaient dans les couloirs de la Cour suprême. Jusqu’ici président de la Chambre criminelle, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly a occupé au niveau de cette juridiction plusieurs postes : il a été aussi Président de la chambre sociale, conseiller à la Cour de cassation.

Durant cette longue carrière, le juge Coulibaly fut le Président de la chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar, de la Première chambre civile et commerciale de la Cour d’appel de Dakar.

Breveté de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM), Cheikh Tidiane Coulibaly a aussi une expérience dans l’administration sénégalaise. Avant de devenir le Directeur de cabinet du Premier ministre Mame Madior Boye, il a occupé les mêmes fonctions (avril 1991 à mai 1992) quand Me Abdoulaye Wade est entré dans le gouvernement d’Abdou Diouf.

Bocar Sakho

Articles similaires

Laisser un commentaire