Dakar-Echo

Grosse manifestation de Manko Taxawu Sénégal à Dakar: des milliers de Sénégalais dans la rue

Grosse manifestation de Manko Taxawu Sénégal à Dakar: des milliers de Sénégalais dans la rue

Des milliers de manifestants ont réclamé vendredi soir à Dakar la libération du maire de la capitale sénégalaise, emprisonné depuis mars pour détournement de fonds publics, à l’appel d’une nouvelle coalition de l’opposition.

Ce rassemblement était la première manifestation de « Manko Taxawu Sénégal » (Entente pour veiller sur le Sénégal, en langue ouolof), coalition de formations de l’opposition, dont le Parti démocratique sénégalais (PDS, ex-pouvoir), formée fin avril en vue des élections législatives du 30 juillet.

La manifestation, à laquelle participaient plusieurs responsables de l’opposition, visait notamment à dénoncer l’incarcération du maire Khalifa Sall et à réclamer la transparence dans la gestion des gisements de pétrole et de gaz découverts dans le pays.

Khalifa Sall, maire de Dakar depuis 2009, est en détention préventive depuis le 7 mars.

M. Sall, probable candidat à l’élection présidentielle de 2019 contre le chef de l’Etat Macky Sall, au pouvoir depuis 2012, doit répondre de dépenses « non justifiées » de plus de 2,7 millions d’euros au préjudice de la mairie, selon la justice, ce qu’il nie.

Ses partisans imputent ses déboires judiciaires à son statut de dissident du Parti socialiste (PS), une formation membre de la coalition au pouvoir, et de la majorité présidentielle, des allégations réfutées par les autorités.

« Pour la libération de Khalifa Sall », pouvait-on lire vendredi sur des banderoles et pancartes portées par les manifestants dont plusieurs arboraient des T-shirts à l’effigie de responsables de l’opposition.

L' »absence de bilan » du président Macky Sall « justifie ses agressions répétées » contre l’opposition, « en manipulant notre système judiciaire contre ses adversaires politiques », a déclaré l’ex-Premier ministre Idrissa Seck.

« Si Khalifa Sall est en prison, c’est parce qu’il est un otage politique mais ce n’est pas parce qu’il a détourné de l’argent », a de son côté indiqué Pape Diop, ancien maire de Dakar et ancien président de l’Assemblée nationale.

Des intervenants ont appelé à une bonne gestion des ressources pétrolières et gazières.

Le Premier ministre sénégalais, Mahammed Boun Abdallah Dionne, a assuré jeudi devant les députés, que le gouvernement gérait le dossier des hydrocarbures avec transparence, après la signature de contrats d’exploration et d’exploitation avec des compagnies étrangères.

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire