Dakar-Echo

GOBIE, le poisson qui gobe le plastique sur les plages du Sénégal

GOBIE, le poisson qui gobe le plastique sur les plages du Sénégal

Ces gros poissons-poubelles ont déjà fait le tour du monde grâce une image sur Facebook. Bretagne, Colombie, Honduras, Afrique du Sud : ce concept a déjà montré son efficacité dans plusieurs pays.

Le projet des Gobies
En quelques semaines, l’association Kër Xale Yi (« La maison des enfants »), ayant découvert le Gobie (poisson-poubelle géant) sur Facebook, a décidé de collaborer avec l’artiste Saint Louisien Samba Sart pour installer ces poissons sur les plages de Saint Louis, au Sénégal. A travers son projet « For Sopi », Samba Sart récupérera ensuite une partie du plastique pour d’autres réalisations.

La prolifération des déchets plastiques sur les plages est un gros problème au Sénégal, et ces gobies permettent de ramasser les déchets, mais également de sensibiliser la population au problème de pollution plastique au Sénégal. Il y a quelques semaines, on vous parlait déjà de l’impact des déchets plastiques sur l’environnement marin.

L’installation des premières poubelles géantes
Ce samedi 23 mars, 4 Gobies ont été installés sur la plage de l’Hydrobase, à Saint Louis. L’évènement a ramené plusieurs dizaines de personnes et s’est parfaitement déroulé. Ces poubelles géantes portent le slogan « Gobie aime le plastique, nourrissez-le » et les premiers déchets plastiques ont été jetés dans la gueule du poisson symboliquement. Des projets de ramassage et de sensibilisation seront alors effectués dans les prochaines semaines.

Le plastique récupéré sera évidemment traité et recyclé, soit par des entreprises, soit par le travail de Samba Sart qui réalisera des animaux en plastique afin de les exposer dans un parc dédié, à Saint Louis.

L’association Kër Xale Yi a également pour projet de créer son propre centre pour nettoyer, déchiqueter et traiter le plastique pour ensuite le revendre.

Chaque Gobie coûte l’équivalent de 200€. Ces premiers Gobies ont été financés par des particuliers, ainsi que des hôtels à Saint Louis, dont l’hôtel Mermoz et l’hôtel Diamarek. Quatre autres gobies ont déjà été financés et sont en cours de réalisation.

Si vous souhaitez faire avancer le projet en participant d’une manière ou d’une autre, vous pouvez contacter le Président de l’association Elhadji DIAW ou la trésorière de l’association Isabelle VISART à cette adresse : kerxaleyi.santhiaba(at)gmail.com.

MeretOcean

Articles similaires

Laisser un commentaire