Dakar-Echo

Fusillade sur les Champs-Elysées, un policier tué, l’assaillant abattu

Fusillade sur les Champs-Elysées, un policier tué, l’assaillant abattu

Paris – Un policier a été tué et deux autres blessés jeudi soir lors d’une fusillade sur la célèbre avenue des Champs-Elysées à Paris, dont l’auteur a été abattu, a-t-on appris de sources concordantes, à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle.

« Peu avant 21h00 (19h00 GMT), une voiture est arrivée à hauteur d’un car de police (..), un homme est sorti du véhicule, a ouvert le feu a priori à l’arme automatique sur le car de police, a tué un policier et ensuite a tente dé partir en courant en essayant de prendre pour cible d’autres policiers », a indiqué sur la chaîne BFM TV le porte-parole du ministère de l’Intérieur Pierre-Henry Brandet.

« Il a réussi à en blesser deux autres et il a été abattu par les forces de l’ordre », a-t-il ajouté, soulignant que ces policiers avaient « délibérément été pris pour cible ».

Cette prestigieuse artère très prisée des touristes, en plein coeur de Paris, a été bouclée et d’importantes forces de police ont été déployées dans le quartier. Un hélicoptère survolait la zone dans la soirée.

La préfecture de police a souligné que les circonstances de l’attaque n’étaient « pas déterminées ».

Cette fusillade survient à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle, alors que la France a été confrontée depuis 2015 à une vague d’attentats jihadistes sans précédent ayant fait 238 morts.

Choukri Chouanine, gérant d’un restaurant rue de Ponthieu, dans une rue adjacente, a raconté à l’AFP avoir entendu une « fusillade brève » mais avec « beaucoup de tirs ». « On a dû cacher nos clients dans nos sous-sols », a-t-il ajouté.

Il semble que ce soit une attaque terroriste (Trump)

Washington – La fusillade qui a éclaté à Paris jeudi soir sur l’avenue des Champs-Elysées, lors de laquelle un policier a été tué, ressemble à « une attaque terroriste », a indiqué le président américain Donald Trump, présentant ses « condoléances au peuple de France ».

« C’est une chose vraiment, vraiment terrible qui se passe dans le monde aujourd’hui. Mais il semble que ce soit une attaque terroriste« , a affirmé le président républicain, interrogé sur ces tirs survenus à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle en France, lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre italien Paolo Gentiloni à la Maison Blanche.

Cela « ne s’arrête tout simplement jamais », a ajouté Donald Trump. « Nous devons être forts et vigilants, et je répète cela depuis longtemps ».

L’Etat Islamique revendique l’attaque
L’Etat islamique revendique la fusillade des Champs-Elysées. Daech a revendiqué l’attaque, via son organe de propagande, et nomme l’assaillant : Abu Yousef al-Belgiki (le Belge).

Perquisition au domicile du principal suspect
L’assaillant présumé à l’origine de la fusillade qui a coûté la vie à un policier ce jeudi soir sur les Champs-Elysées était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers.

L’assaillant présumé à l’origine de la fusillade qui a coûté la vie à un policier jeudi soir sur les Champs-Elysées était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers, a-t-on appris de sources proches de l’enquête.

Une perquisition était en cours jeudi soir à Chelles, en Seine-et-Marne au domicile de cet homme. Il s’agit du titulaire de la carte grise du véhicule utilisé pour l’attaque. L’assaillant a été abattu par la police au cours de la fusillade.

Selon nos informations, la carte grise du véhicule est au nom de Karim C., condamné en 2005 à 15 ans de prison pour avoir tenté de tuer trois hommes en 2001, dont deux policiers. Sa peine avait ensuite été réduite à cinq ans. Des investigations sont en cours pour vérifier si les empreintes de l’homme abattu ce jeudi soir sur les Champs-Elysées correspondent bien au titulaire de la carte grise retrouvée.

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 59 46 88 46

Articles similaires

Laisser un commentaire