Dakar-Echo

Formation de « tireur embarqué » des Eléments Français du Sénégal aux militaires Sénégalais à Thiès

Formation de « tireur embarqué » des Eléments Français du Sénégal aux militaires Sénégalais à Thiès

En décembre 2018, le détachement d’appui opérationnel Air des éléments français au Sénégal (EFS) a conduit une action de formation « tireur embarqué » au profit de militaires des escadrons de protection des bases aériennes de Thiès et de Dakar.

Les 12 stagiaires étaient répartis en quatre équipes composées d’un chef sous-officier et de deux tireurs. Un officier sénégalais était également présent afin de coordonner le stage avec les EFS et de suivre l’entrainement de ces équipes, pour pouvoir prolonger cette formation par la suite. Cette dernière a permis aux stagiaires d’appréhender le tir de précision à partir d’un vecteur aérien.

Dans un premier temps, des cours théoriques ont été dispensés à Ouakam, un quartier de Dakar, qui ont principalement porté sur la connaissance de l’armement, des lunettes et de leurs réglages.

Les soldats sénégalais se sont ensuite exercés au tir au sol avec leur armement de dotation sur le complexe de tir de Mont Rolland à Thiès, à 70 km de Dakar. Les tirs effectués prenaient en compte les spécificités des procédures et de la phraséologie employées par le personnel navigant.

Pour les besoins de la formation, l’armée de l’air sénégalaise a mis à disposition deux hélicoptères, un MI 17 et une Alouette III, permettant aux stagiaires d’apprécier les difficultés du tir de précision à partir d’un vecteur aérien sur des objectifs désignés.

Une cérémonie présidée par des autorités de l’état-major de l’armée de l’air sénégalais, le colonel Loum, chef des opérations, accompagné du commandant Thiam, responsable de l’entraînement et de l’instruction, a clôturé ces trois semaines d’instruction par une remise d’attestations.

Créés le 1er août 2011, par le traité signé entre la France et le Sénégal, les 350 éléments français au Sénégal (EFS) constituent, à Dakar, un « pôle opérationnel de coopération » (POC) à vocation régionale, dont les principales missions consistent à assurer la défense et la sécurité des intérêts et des ressortissants français, appuyer nos déploiements opérationnels dans la région et contribuer à la coopération opérationnelle régionale. Les EFS disposent par ailleurs de la capacité d’accueillir, de soutenir voire de commander une force interarmées projetée.

Dakarecho avec le ministère de la défense.fr

Articles similaires

Laisser un commentaire