Dakar-Echo

FIPPU: Cheikh Bamba Dièye et cie à l’épreuve de la candidature unique

FIPPU: Cheikh Bamba Dièye et cie à l’épreuve de la candidature unique

Les responsables de l’Initiative politique citoyenne (Ipc)-Fippu-Alternative citoyenne ont procédé hier, jeudi 3 mai, au lancement officiel de cette nouvelle plateforme politique qui se veut une alternative véritable au régime en place.

Au cours d’une conférence de presse, les responsables se sont engagés à travailler ensemble pour mettre en place un programme et une candidature commune pour défendre ce programme.

Les responsables de l’Initiative politique citoyenne (Ipc)-Fippu-Alternative citoyenne marquent un pas de plus vers la prochaine élection présidentielle de 2019. En conférence de presse organisée à Dakar hier, jeudi 3 mai, le leader du Fsd/Bj, Cheikh Bamba Dièye et ses camarades ont procédé au lancement officiel de cette nouvelle plateforme politique qui entend être une alternative véritable au régime en place. L’objectif poursuivi est de réitérer le coup réalisé par les anciens membres de la coalition Benno Siggil Senegaal.

Cheikh Bamba Dièye et cie ont ainsi annoncé la mise en place d’une offre politique commune qui sera portée par un collectif en vue de mettre en place des institutions crédibles, équilibres et dignes d’un authentique Etat de droit au Sénégal, à travers la restauration des valeurs républicaines et l’approfondissement de la démocratie en 2019.

«À travers une démarche collective qui s’oppose aux luttes de positionnement personnel et aux approches basées sur des candidatures individuelles autoproclamées, lesquelles perpétuent la personnalisation du pouvoir politique, nous créerons une dynamique fédérant des sensibilités différentes pour travailler sur un programme alternatif de gouvernement permettant par la conjugaison des intelligences, d’offrir au pays les capacités et les perspectives de transformation dont il a besoin», a annoncé pour sa part Mohamed Sall Sao, lors de cette rencontre avec la presse.

Poursuivant son propos, le porte-parole du jour de l’Ipc-Fippu a annoncé plusieurs actions de rupture en cas de victoire, au soir du 24 février 2019. Parmi celles-ci, on note notamment la désignation sur la base collégiale d’une équipe intergénérationnelle de transition qui «sera là pour les Sénégalais et non pour eux-mêmes, leur famille ou leur clan». A la tête de cette équipe, on trouvera un «président qui fera un mandat unique pour éviter qu’il soit l’otage aussi bien des alliés politiques que de divers groupes sociaux».

Toujours dans le cadre des actions prévues, Mohamed Sall Sao a également annoncé d’autres mesures. Il s’agit de la baisse de la taille du gouvernement, de l’ouverture de vaste chantier de réforme de l’Etat, de la suppression des fonds politiques et fonds spéciaux ainsi que de toutes les autres caisses noires et la mise en place d’une dotation budgétaire spéciale pour le président de la République qui fera l’objet d’un encadrement et de la suppression du Cese, du Hcct et du Hcdt.

Se prononçant sur le processus électoral, le porte-parole du jour de l’Ipc-Fippu a réaffirmé la mobilisation de sa structure avec le Front démocratique et social de résistance nationale (Fdsrn) autour des questions inhérentes à la fiabilité de l’organisation de la prochaine présidentielle.

L’Initiative politique citoyenne (Ipc)-Fippu-Alternative citoyenne est lancée par des personnalités individuelles, ainsi que par des membres de mouvements citoyens, d’organisations de la société civile et de formations politiques dont Fsd/Bj, Avenir Sénégal bi Nu Bëgg, LD Debout, Ads/Garap, Léral Askan wi, Leneen Ak Neneen, Mpr, Mrdp pour ne citer que ceux-là.

Nando Cabral GOMIS

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire