Dakar-Echo

Fin du dépistage massif à Wuhan, 11 millions de personnes testées en moins d’une semaine

Fin du dépistage massif à Wuhan, 11 millions de personnes testées en moins d’une semaine

La totalité des habitants de la ville, sauf les enfants de moins de six ans et certains étudiants, ont tous été testées. La Chine craint un regain de l’épidémie après l’apparition de plusieurs cas.

Dépistage express, comme seule la Chine est capable de faire. Les autorités de la ville de Wuhan ont annoncé dimanche la fin de la vaste opération de dépistage du Covid-19, organisée après une résurgence du nombre de cas, plus d’un an après que le coronavirus y a fait son apparition.

En tout, plus de 11 millions de personnes ont été testées depuis mardi, c’est-à-dire tous les habitants de la ville à l’exception des enfants de moins de six ans et des étudiants en vacances à l’étranger.

Trois nouveaux cas de Covid-19 avaient été confirmés lundi dans la métropole de Wuhan, rattrapée à son tour par une flambée de la souche Delta apparue le mois dernier dans l’est du pays. Au total, sept travailleurs originaires d’autre provinces ont été testés positifs au Covid-19, dont quatre ne montrent toutefois pas de symptômes de la maladie. Les précédents cas de Covid enregistrés dans la ville remontaient à mai 2020.

Confinement, «forteresse de fer» et tests par millions : en Chine, tout est fait pour éviter une reprise du Covid
Wuhan n’est pas la seule ville de Chine où des campagnes de taille ont été lancées. Déjà des millions d’autres personnes ont été testées depuis plusieurs jours, partout dans le pays, afin de détecter les positifs et enrayer l’épidémie avant qu’elle ne devienne hors de contrôle.

La Chine pensait avoir pratiquement éradiqué le Covid-19, ne relevant plus aucune contamination locale depuis des mois. Les habitants avaient renoué avec une vie normale et l’économie avait rebondi.

Le regain épidémique touche désormais des dizaines de villes chinoises. La souche Delta se répand à travers le pays après avoir contaminé des employés nettoyant des avions à l’aéroport de Nankin (est). A travers la Chine, le régime communiste a ressorti un arsenal de mesures radicales similaires à celles de début 2020, avec le confinement de certaines villes et une limitation des déplacements.

Articles similaires

Laisser un commentaire