Dakar-Echo

Festival d’Angoulême: «Yékini» dévoile une spécificité africaine

yekini-roi-arenesANGOULÊME J-14 / L’an dernier, le festival d’Angoulême affichait son ambition de promouvoir une bande dessinée «tournée vers le monde». Comme souvent, le continent africain y faisait figure de parent pauvre du médium.

Non parce que la BD y est inexistante, mais parce qu’elle est peu ou pas diffusée hors les frontières. Comme pour réparer cette injustice, la sélection officielle compte, cette année, un album coréalisé par un Marseillais natif du Mozambique et qui révèle un pan méconnu de la culture sénégalaise.

Écrit par Clément Xavier et dessiné par Lisa Lugrin, Yékini, le roi des arènes s’attache, autour d’un athlète réel, à lever le voile sur la lutte sénégalaise, un sport de corps-à-corps plus populaire, au Sénégal, que ne l’est le football – c’est dire! Même si les combats ne durent que quelques minutes, ils nécessitent des années d’entraînement et ses «stars» sont adulées par des millions de fans à travers tout le pays.

Ce pavé de plus de 400 pages revient donc sur la carrière de Yékini, un fils de pécheurs, de ses premiers pas dans la lutte sénégalaise, alors qu’il n’était qu’enfant, à son apogée, en 2010, alors que son règne sans partage (14 ans sans défaite) commence a prendre du plomb dans l’aile. Deux lutteurs de légende, une icône vieillissante et un jeune fanfaron, ambitionnent en effet de détrôner le roi des arènes…

Mixant planches de BD et photos réelles et articles de presse (plus ou moins modifiés), l’album embrasse un ton absolument épique qui a même séduit le chanteur Stromae (d’après une interview donnée à jeuneafrique.com).

Et outre la sélection officielle du festival, Yékini, le roi des arènes compte parmi les prétendants au Prix littéraire des lycéens en Ile-de-France 2014/2015. Enfin, en se focalisant sur un particularisme national, il livre une photographie captivante du Sénégal contemporain et aborde, en filigrane, la question de l’intégration par le sport.

«Yékini, le roi des arènes», par Clément XAVIER & Lisa LUGRIN – éd. FLBLB, 20 euros

Olivier Mimran

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire