Dakar-Echo

Faute d’accord la CEDEAO reporte au mois de juillet les décisions concernant le Mali, le Burkina et la Guinée

Faute d’accord la CEDEAO reporte au mois de juillet les décisions concernant le Mali, le Burkina et la Guinée

Les dirigeants ouest-africains réunis à Accra ont reporté samedi 5 juin à un nouveau sommet le 3 juillet la décision sur les sanctions à l’encontre des régimes putschistes du Mali, du Burkina Faso et de Guinée faute d’accord, a appris l’AFP appris de sources proches de la rencontre.

Les décisions de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) «sont reportées à un sommet ici à Accra le 3 juillet», a dit à un correspondant de l’AFP un responsable de la présidence ghanéenne sous le couvert de l’anonymat.

Un participant au sommet a expliqué, également sous le couvert de l’anonymat, que les chefs d’État n’avaient pas réussi à s’entendre, «surtout sur le Mali».

Articles similaires

Laisser un commentaire