Dakar-Echo

Examen de la loi des finances 2015, mercredi prochain, les 2869 milliards de Macky

Assemblee_nat_snLe projet de Loi de finances 2015 sera examiné par la douzième législature, mercredi prochain. Fort d’un montant de 2869 milliards de Fcfa, le budget qui sera soumis à l’approbation de la représentation parlementaire  est axé essentiellement sur la concrétisation du Plan Sénégal Emergent (PSE).
 
Moins de quarante jours après le renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale et le démarrage effectif de sa troisième année d’exercice, la douzième législature s’achemine vers l’examen du projet de Loi des finances 2015. Prévue mercredi prochain, la séance plénière qui succède à celle de la déclaration de politique générale du Pm M. Dionne présente à la représentation parlementaire un projet de budget qui s’élève à quelque 2 869,032 milliards, ainsi qu’en a décidé le  Conseil des ministres extraordinaire que Macky Sall a diligenté le jeudi 09 octobre 2014.

Axé essentiellement sur la concrétisation du Plan Sénégal Emergent (Pse), cadre unique de référence de la politique économique, sociale du gouvernement à l’horizon 2035, ce budget tourne autour du financement des programmes de désenclavement, d’accès à l’eau et de l’électrification rurale, voire du financement des filets sociaux, à l’instar du programme des bourses de sécurité familiale qui atteindra cette année 100.000 nouvelles familles. Il s’équilibre en recettes et en dépenses « pour un montant de 2 869,032 milliards soit une hausse en valeur absolue de 137, 01 milliards et 5,02% en valeur relative ».
 
 Le même texte précisait par ailleurs que « la répartition sectorielle des dépenses par axe stratégique du Pse fait ressortir que l’axe transformation structurelle de l’économie représente 65,1% des dépenses en capital (toutes ressources confondues) ». Par contre, pour la réalisation des dépenses budgétaires, il est prévu « une stratégie de mobilisation des recettes articulée autour de l’amélioration de leur recouvrement pour avoir une plus grande marge de manœuvre budgétaire pour le financement des dépenses prioritaires ». Les dépenses budgétaires en question sont essentiellement orientées, relève toujours le texte, vers les axes prioritaires du Pse notamment les 27 projets phares pour un montant global d’environ 215 milliards de F Cfa.
 
Le projet de budget qui sera soumis, mercredi prochain, à la représentation parlementaire prend également en considération, dit la même source, le projet social du président de la République, « par le financement des filets sociaux, outils de réduction de la pauvreté et des inégalités par le renforcement du dispositif de protection sociale des citoyens surtout ceux les plus vulnérables».

Articles similaires

Laisser un commentaire