Dakar-Echo

Evaluation du meeting du 21 novembre: le plan de guerre du PDS et de ses alliés

DSC_0465L’opposition regroupée autour du Front pour la défense de la République (Fpdr) est loin de finir avec le pouvoir actuel. Au sujet de l’affaire Pétro-tim, un plan de combat a été dressé, et mènera, selon elle, à une transparence.

Le front patriotique pour la dépense de la République n’envisage pas d’enterrer sitôt l’affaire Pétro-tim au centre de laquelle est mêlée Aliou Sall, frère du Président Macky Sall.

Réuni en conférence de presse hier à la permanence du Parti démocratique sénégalais, le FPDR coordonné par le leader de Aj Pads, Mamadou Diop Decroix, envisage de déclencher une poursuite judiciaire pour élucider l’autorisation d’exploitation et d’exploration du pétrole.

Déterminé à lever tout équivoque, le coordonnateur du PDS, Oumar Sarr dans une déclaration qui sonne comme une rectification, a lavé Abdoulaye Wade de tout soupçon relativement à la signature du décret portant contrat entre l’Etat du Sénégal, la société des Pétroles du Sénégal et la société Pétro-Tim pour le permis de St Louis offshore Profond.

“C’est bien Macky Sall, soutient le maire de Dagana, qui a signé le decret portant approbation du contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures le 19 juin 2012”.

Et ce qui est bizarre , renseigne –t-il, “un peu avant ledit decret, Aliou Sall était investi (le 31 mai 2012) d’un mandat de créer une société, Pétro-tim Sénégal dont il est l’administrateur génèral”. Ce qui le pousse à dire que tout était planifié pour octroyer une faveur à Aliou Sall.

La poursuite judiciaire ne sera pas le seul terrain sur lequel le front se battra. Ainsi, les camarades de Mamadou Diop Decroix, vont mobiliser les députés qui sont pour la transparence dans la gestion des déniers publics afin de créer une commission d’enquête parlementaire pour tirer cette affaire au clair. Le lévier de la réflexion ne sera pas épargné dans le combat pour la transparence.

Sous ce registre, le Fpdr a informé la tenue d’une réunion à laquelle prendra part Me Abdoulaye Wade où les leaders du front rencontreront les cadres afin de réfléchir sur les initiatives à mener. Ce qui fait dire à Oumar Sarr, coordonnateur du Pds, “la réflexion continuera et nous irons à l’assaut du régime”.

Me Wade n’a pas reçu la citation d’Aliou Sall
A la suite des accusations portées contre Aliou Sall au sujet de l’affaire Pétro-Tim durant le meeting du front à la place de l’obélisque, ce dernier avait annoncé de traduire Abdoulaye Wade devant le tribunal correctionnel en lui servant une citation interpellative.

Selon Me Amadou Sall, l’ancien Président n’a pas encore reçu ladite citation. Reste à savoir si les deux combats judiciaires annoncés par les deux parties ne vont pas encore tombées dans l’eau par l’effet de la médiation de bonnes volontés?

Articles similaires

Laisser un commentaire