Dakar-Echo

Europol démantèle un juteux trafic de pneus usagés dont une partie au Sénégal

Europol démantèle un juteux trafic de pneus usagés dont une partie au Sénégal

En cinq ans, une organisation criminelle basée en Espagne avait écoulé 200 000 pneus usagés sur les continents africain et américain.

« Le crime environnemental aux fins du trafic illicite de déchets est une infraction grave qui entraîne des dommages considérables à l’environnement et génère des centaines de millions d’euros de profits criminels », rappelle Jari Liukku, chef du département européen des crimes graves d’Europol.

C’est le cas du trafic de pneus usagés qui vient d’être démantelé en Espagne par les policiers de la Guardia civil avec le soutien d’Europol.

Au terme de six mois d’enquête dans 17 pays, les policiers ont interpellé neuf suspects et des poursuites pénales ont été engagées contre cinq autres personnes.

Un profit de 1,8 million d’euros
Depuis cinq ans, ce groupe criminel qui opérait à partir de l’Espagne s’était spécialisé dans la revente de pneus usagés vers plusieurs pays d’Afrique et d’Amérique.

En raison des normes européennes et des contrôles techniques, les automobilistes doivent changer régulièrement les pneus de leur voiture.

En principe, ces enveloppes en caoutchouc usagées doivent être mises au rebut. Mais ces trafiquants avaient trouvé un moyen de les racheter à bas prix en France, en Allemagne ou en Pologne. Ces pneus étaient ensuite revendus en Bolivie, en Colombie, au Congo, au Ghana ou encore au Sénégal…

Au total plus de 200 000 pneumatiques auraient ainsi été écoulés, avec à la clé un bénéfice de l’ordre de 1,8 millions d’euros pour cette organisation criminelle.

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire