Dakar-Echo

Escroquerie au visa: le sort d’Idrissa Diop suspendu à une médiation pénale

idrissa_diopAprès deux jours de garde-à-vue, le chanteur Idrissa Diop a été déféré au parquet hier pour escroquerie au visa. Toutefois, l’artiste a fait l’objet d’un retour de parquet.

Parce que tout simplement une solution à l’amiable est en train d’être trouvée. A en croire nos sources, les parties ont consenti à procéder à une médiation pénale.

Idrissa Diop devra rembourser un peu plus de 400 000 francs à l’une des victimes, s’il veut recouvrer la liberté aujourd’hui.

Si l’on en croit nos sources, l’auteur de la chanson ‘’Nobel’’ s’est retrouvé dans les filets de la justice à la place du véritable escroc.

Car, de l’avis de ses proches, Idrissa Diop a servi d’intermédiaire entre des jeunes désireux d’émigrer et un démarcheur. Seulement, après avoir empoché l’argent, celui-ci s’est fondu dans la nature.

C’est sur ces entrefaites que les candidats malheureux au voyage s’en sont pris à Idrissa Diop, samedi dernier, à l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

Et c’est en voyant l’attroupement et la dispute que les gendarmes se sont approchés pour s’enquérir de la situation.

C’est ainsi que le chanteur a fait savoir aux pandores qu’il avait servi d’intermédiaire aux jeunes. Et pour y voir clair, les gendarmes l’ont conduit à leur poste avant de le placer en garde-à-vue.

[youtube]http://youtu.be/nWfVl9Ar4-o[/youtube]

Jean Louis Verdier – Rédacteur en Chef Digital – Paris- Dubaï – China
dakarecho@gmail.com – Tél (+00) 33 6 17 86 36 34

Articles similaires

Laisser un commentaire