Dakar-Echo

Elèves et jeunes de Mbour réclament un procès pour Saër Kébé en prison depuis 4 ans pour apologie du terrorisme

Elèves et jeunes de Mbour réclament un procès pour Saër Kébé en prison depuis 4 ans pour apologie du terrorisme

Scène surréaliste hier lundi matin au quartier Thiocé Ouest de Mbour. La Police a balancé à bout portant des grenades lacrymogènes sur des jeunes qui ont eu le courage de réclamer un procès pour Saër Kébé incarcéré depuis quatre ans maintenant à Dakar pour apologie du terrorisme ».

A l’époque des faits, en 2015, Saër Kébé était élève en classe de terminale S2 au lycée Demba Diop de Mbour. Ce jeune homme voit son avenir hypothéqué par l’expression la plus hideuse d’un sentiment de servilité de nos dirigeants vis à vis d’un pays qu’on appelle Etats-Unis d’Amérique qui a su imposer à des dirigeants qui certainement ne sont même pas fiers de porter leurs noms de famille ou même d’affirmer leur appartenance religieuse, sa propre définition du terrorisme.

Que recoupe même le mot terrorisme selon les USA, serait-on tenté de se demander ? Ce ne serait rien d’autre que toute philosophie de vie qui remettrait en cause ce sentiment d’hégémonie que veut incarner éternellement une nation pour laquelle seuls ses intérêts comptent. Sinon comment comprendre que ce pays qui se targue d’être le champion de la démocratie dans le monde puisse oser envoyer une expédition pour aller cueillir un Président d’un pays souverain en exercice, Manuel Noriega de panama en l’occurrence ?

Comment comprendre aussi que ce pays puisse tous les jours se permettre de défier la communauté internationale par un soutien sans fard à Israël qui viole impunément les droits les plus élémentaires du peuple palestinien ?

Alors qu’est-ce qui vraiment pourrait justifier tout ce déploiement d’énergie sur un jeune innocent ? Notre conviction est que nos autorités ont agi pour faire plaisir uniquement au pays de Donald Trump, de peur de représailles sur la scène internationale, qu’elles soient économiques ou même diplomatiques.

C’est donc un délit, pardon un pêché sous nos cieux de dire qu’on devrait s’attaquer aux intérêts du peuple américain ! Même Allah Le Tout Puissant laisse les mécréants le défier chaque jour alors qu’Il pouvait les décimer en une fraction de secondes.
Toute cette mise en scène ne fait que nous renseigner davantage sur l’état d’esprit de nos dirigeants qui souffrent vrai- ment d’un complexe d’infériorité jusque dans leur ADN.

Hélas, il serait très difficile, voire impossible de les guérir de cette tare congénitale. Ceux que l’on interpelle maintenant, ce sont ces juges, s’il leur reste bien évidemment une once de dignité, s’ils ne se sentent pas esclaves d’un système incarné par des individus sans scrupules, sans foi, même sans bonheur parce que malades de leur sentiment d’infériorité, de tout faire pour permettre la tenue dans les meilleurs délais du procès de ce jeune innocent, musulman, fervent pratiquant, à qui l’on veut dénier le droit de répliquer pour le monde musulman toutes les offenses orchestrées par ce pays que l’Imam Khomeiny, Guide de la Révolution Iranienne n’avait pas tort d’assimiler à un « Grand Satan » ?

Alors, chers juges, si encore vous croyez à la Résurrection, au Paradis et à l’Enfer, affirmez avec toute indépendance et toute rigueur ce sursaut d’orgueil, je dis bien d’orgueil qui nous permettrait encore de faire confiance à un système « couché » depuis longtemps maintenant de l’avis même de vos pairs.

Pour cette affaire Saër Kébé pour laquelle déjà plusieurs organisations de défense des Droits de l’homme se sont mises en action, c’est toute la Ummah Islamique qui doit se mobiliser pour se dresser face à ce bloc athée qui continue d’assimiler les musulmans à des terroristes rien que pour que ses intérêts économiques et stratégiques prévalent sur ceux d’une communauté qui fait pour- tant 1 milliard de membres et qui prône la justice, l’équité, la morale tout court. Plus de temps à perdre donc !

Pape Mbar Faye

Articles similaires

Laisser un commentaire