Dakar-Echo

Elections présidentielles 2019: 41 pays abriteront des bureaux de vote

Elections présidentielles 2019: 41 pays abriteront des bureaux de vote

Selon le quotidien l’Observateur, six pays étrangers se sont ajoutés aux 41 pays qui abriteront des bureaux de vote à la prochaine élection présidentielle. Ce sont en général des pays où plus de 200 Sénégalais se sont inscrits sur les listes.

C’est sur la base de l’article L 304, alinéa 1er du code électoral qui stipule : “La carte électorale s’est élargi sur proposition du ministre des Affaires étrangères, et sous la supervision de la Commission électorale nationale autonome (CENA), un décret établit vingt cinq (25) jours au moins avant le démarrage des opérations de révision des listes électorales, la liste des pays concernés, après avis consultatif des partis politiques légalement constitués. Il est transmis dans les quinze (15) jours à la Cena et aux partis politiques légalement constitués”.

Ce sont l’Océanie, l’Argentine et le Brésil au niveau du département Amérique ; en Asie et au Moyen Orient, nous avons la Chine, les Emirats Arabes Unis et le Japon et en Europe de l’Ouest, du Centre et du Nord, nous avons la Turquie. Ces pays vont abriter des bureaux de vote à la prochaine élection présidentielle.

En fait, le président de la République a procédé à cet élargissement sur la base du décret n°2018-394 du premier février fixant les pays abritant les représentations diplomatiques ou consulaires du Sénégal pour la révision exceptionnelle des listes en vue de la présidentielle du 24 février 2019.

Le présent décret a été pris pour permettre à tout Sénégalais, âgé de 18 ans accomplis et n’étant dans aucun cas d’incapacité prévu par la loi, d s’inscrire, s’il ne figurait sur la liste, à tout Sénégalais qui aura 18 ans, le jour du scrutin, de s’inscrire sur une liste dans le respect de la loi, à tout Sénégalais qui le désire, d’opérer un changement d’adresse électorale et une redéfinition de la nouvelle carte électorale à l’issue de la révision.

Présentement, la révision exceptionnelle des listes électorales a démarré depuis le 1er mars et se poursuivra jusqu’au 30 avril. Ce qui est une exigence de la loi électorale avant la tenue d’une élection générale.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire