Dakar-Echo

Elections municipales en Côte d’Ivoire: 684 listes retenues dont 389 indépendants, 104 du PDCI et 176 du RHDP

Elections municipales en Côte d’Ivoire: 684 listes retenues dont 389 indépendants, 104 du PDCI et 176 du RHDP

Six cent quatre-vingt et quatre (684) dossiers de candidatures ont été retenus dans le cadre des élections municipales ivoiriennes dont 389 listes d’indépendants, 104 du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) et 176 du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), a annoncé mardi la Commission électorale indépendante (CEI).

Selon les statistiques des dossiers de candidatures retenus par parti et groupement politique, 684 listes ont été jugées recevables sur 699 dossiers reçus, indique la CEI qui précise que 15 listes ne remplissant pas les conditions ont été rejetées.

Pour le Front populaire ivoirien (FPI, opposition), le parti de Laurent Gbagbo, 12 dossiers de candidatures ont été retenus, contre 389 dossiers d’indépendants, 104 pour le Pdci, 176 pour le Rhdp, la coalition au pouvoir.

Le parti « RPC » enregistre une candidature, tandis que l’ « UDR », une autre formation politique affiche deux listes agréées par la Commission électorale indépendante (CEI), l’institution en charge de l’organisation des élections en Côte d’Ivoire.

Le nombre total de candidats retenus est de 22.391, soit 18.226 candidats hommes (81,4%) et 4.165 candidates femmes (18,6%) pour cette élection municipale, rapportent les données statistiques dont APA a reçu copie.

Me Victoire Alley, porte-parole de la CEI, a dans un point de presse, indiqué que pour l’élection des conseillers régionaux qui se tient le 13 octobre 2018, le même jour que les municipales, 88 dossiers de candidatures ont été retenus et un rejeté sur 89 dossiers au total.

Le FPI enregistre pour ces régionales deux candidatures, les indépendants 41 dossiers, le Pdci 17 dossiers, le « Pdci-Rhdp » deux candidatures bénéficiant de deux investitures et le Rhdp (la coalition présidentielle) 26 dossiers de candidatures.

« Le contentieux s’ouvre dès aujourd’hui », a-t-elle dit, ajoutant que « la liste des candidats dont les dossiers ont été rejetés ont trois jours pour saisir la Chambre administrative de la Cour suprême à compter de la publication de la décision de rejet ».

En dépit de la publication des listes retenues ce jour et non le 07 septembre dernier comme initialement prévue, cette publication « n’a aucune incidence sur le calendrier électoral » et la date de la campagne qui sera fixée par décret, a fait savoir Mme Victoire Alley.

Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris
E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire