Dakar-Echo

Ecarté au profit de Benoit Sambou pour la mairie de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé crie à la trahison de Macky

Ecarté au profit de Benoit Sambou pour la mairie de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé crie à la trahison de Macky

Ziguinchor connait une secousse tellurique. Le président Macky Sall a porté son choix sur Benoit Sambou comme tête de liste de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) au détriment du maire sortant Abdoulaye Baldé. Ce dernier, tout en décidant de quitter BBY, a dit clairement que « Macky Sall m’a trahi ».

Dès ce mercredi, il compte déposer la caution de sa coalition et n’écarte aucune alliance. Il ne dément pas les rumeurs d’une alliance avec le Pastef d’Ousmane Sonko et se dit ouvert au dialogue avec tous les partis de l’opposition.

Macky Sall a complètement chamboulé les données à Ziguinchor. Le patron de la coalition BBY a décidé de porter son choix sur Benoit Sambou pour conduire la liste majoritaire de son camp pour la conquête de la mairie de la ville.

L’autre responsable apériste Seydou Sané, par ailleurs président du Casa Sports va diriger la liste départementale, tandis que Doudou Ka sera le directeur de campagne et mandataire de la coalition BBY à Ziguinchor. Ce trio, selon nos sources, a été reçu hier au Palais par le président de la République.

Un choix qui signifie la mise à l’écarte du maire sortant, Abdoulaye Baldé, dont on pensait qu’il allait conduire la liste majoritaire de Benno. Selon nos sources, Abdoulaye Baldé, le président de l’Union centriste du Sénégal (UCS) aurait été déjà briefé par le président de la République mercredi dernier lors d’une audience au Palais.

Macky Sall aurait fait savoir clairement à Abdoulaye Baldé qu’il ne va pas conduire la liste majoritaire de BBY. A la place, on lui aurait proposé un poste de ministre ou même la direction d’une institution. Des propositions que Benoit Sambou aurait appuyées pour, a-t-il dit, uniquement l’intérêt de la Casamance.

Mais Abdoulaye Baldé a refusé les propositions du président Macky Sall et aurait quitté tranquillement le palais. Le puissant maire de Ziguinchor élu en 2009, puis réélu en 2014, a décidé de voler de ses propres ailes en mettant en place une coalition.

« Avec toutes les forces vives de Ziguinchor qui nous ont rejoint dans le combat que nous sommes en train de mener pour le développement de notre ville. Nous sommes à la veille d’élections municipales et compte tenu de l’actualité, nous sommes en train de créer notre propre coalition » a déclaré le maire de Ziguinchor lors d’une rencontre politique tenue hier soir pour accueillir un nouveau responsable politique.

« Ibou Badji qui est une personnalité éminente dans notre ville a décidé de nous rejoindre dans ce combat pour la constitution de cette équipe qui va aller à la conquête des suffrages des Sénégalais. Je voudrais le remercier au nom des Ziguinchorois et lui souhaiter la bienvenue. Dans les jours qui viennent, nous allons poursuivre la discussion pour qu’il y ait une osmose entre ses équipes et les nôtres pour pouvoir aller ensemble » a ajouté Abdoulaye Baldé.

J’ai été trahi par Macky Sall
le leader de l’UCS a profité de cette rencontre politique pour dire que son parti a quitté la coalition BBY qui a déjà désigné ses candidats dans la commune de Ziguinchor. « Nous nous sommes réunis en urgence notamment notre état-major et les maires des communes, nous allons dès demain (Ndlr, ce mercredi) créer notre coalition et déposer notre caution.

Cela ne nous empêche pas d’avoir d’autres discussions avec d’autres partis de l’opposition qui nous ont fait des offres que nous allons étudier dans les heures qui viennent pour voir dans quelle mesure nous pourrons aller avec les uns et les autres. Mais il y a aussi des partis qui sont membres de la coalition Benno Bokk Yakaar qui pensent que nous devons aller ensemble. Nous sommes en train de réfléchir et les contours de notre coalition prendront forme dans les 48 h qui viennent » indique Abdoulaye Baldé.

Le maire de Ziguinchor, interpellé sur une possible alliance avec Ousmane Sonko de Pastef, a répondu qu’il n’écarte aucune possibilité. « J’ai repris ma liberté de ton, de choix, d’aller et de venir, de choisir avec qui je veux aller. Donc par conséquent, je n’écarte aucune piste, je vais examiner l’ ensemble ce qui n’est pas bon pour notre région et notre pays ».

A une question sur les choix de Macky Sall pour Ziguinchor, Abdoulaye Baldé s’est montré catégorique. « C’est une trahison de Macky Sall. J’ai fait des choix, des sacrifices. Je n’ai pas demandé à être récompensé en quoi ce soit, je m’attendais à une reconnaissance et au respect de la parole donnée. Moi, quand je discute avec une autorité et que nous arrêtons des principes, je fais tout pour les respecter.

Je pense que cela n’a pas été le cas, j’assume mes responsabilités et je reprends ma liberté. Il n’y a jamais eu de mariage, par conséquent, il n’y a pas de divorce consommé. Nous étions juste dans des pourparlers de mariage et ce mariage n’a jamais eu lieu. Basta par conséquent chacun va de son côté » a-t-il martelé.

Il n’est pas inquiet outre mesure parce que, souligne-t-il, il aura en face des candidats qu’il a déjà battus à deux reprises en 2009 et en 2014. Toute la question est de savoir s’il réussira la passe de trois…

El Hadj Sow

Articles similaires

Laisser un commentaire