Dakar-Echo

Double paiement des salaires au Sénégal : révélations de Emile Abdou Ciss

Double paiement des salaires au Sénégal : révélations de Emile Abdou Ciss

En 2018, une enquête de la Cour des comptes a mis en lumière une anomalie alarmante dans la gestion des finances publiques au Sénégal. L’enquête a révélé que plusieurs fonctionnaires de l’État, y compris de hautes autorités publiques et des agents de différents corps de métier, recevaient deux fois leur salaire mensuel, une fois par virement bancaire et une autre fois en espèces.

Emile Abdou Ciss, alors directeur de la Solde, a apporté des détails supplémentaires à ces découvertes dans une interview avec le journal Libération. Il a dévoilé une liste de bénéficiaires comprenant des personnalités influentes, allant du Président Macky Sall à ses ministres, en passant par des officiers militaires et des médecins. Selon Ciss, ces paiements en double concernaient également des agents comptables dans les postes diplomatiques.

Il a précisé que malgré la réception de ces paiements, des ordres de recette avaient été émis pour rembourser les sommes perçues de manière indue, y compris au Président Macky Sall qui, d’après lui, a remboursé les montants en question.

Emile Abdou Ciss a également évoqué des attaques et sabotages informatiques contre le logiciel de la Solde, pointant du doigt une « mafia » organisée autour du système de paiement des salaires.

Pour répondre à ces dysfonctionnements et combattre la corruption, Ciss a mis en place dès sa prise de fonction en mars 2017, une série d’audits couvrant tous les aspects de la gestion de la Solde, incluant les systèmes informatiques, les effectifs, les pratiques de corruption et les processus de gestion.

Les conclusions de ces audits ont été transmises aux autorités compétentes, dont le Directeur général du Budget et le Ministre de l’Économie, des Finances et du Plan de l’époque. Cependant, ces démarches n’ont reçu aucun retour immédiat. Malgré cela, Ciss a continué ses efforts d’assainissement en identifiant et en réaffectant les personnes impliquées dans les irrégularités.

Un plan d’assainissement et de fiabilisation de la Solde a été mis en œuvre, incluant un audit mensuel de la masse salariale. La Cour des Comptes, intervenue en juin 2019, a facilité l’application des recommandations issues de ces audits. Parallèlement, des initiatives de modernisation de la Solde, telles que l’e-solde, safy-sen réclamations, et le front office ont été lancées.

Malgré ses efforts, Emile Abdou Ciss a fait face à des oppositions considérables et des tentatives de discrédit. Ayant quitté ses fonctions en mai 2022, il a suggéré que les résultats des audits soient transmis aux autorités actuelles du Ministère des Finances et du Budget, ainsi qu’au Président de la République et au Premier Ministre. Il a averti que si ces audits ne sont pas pris en compte sous 48 heures, il tiendrait une conférence de presse pour dévoiler les véritables intentions de ceux qui cherchent à ternir son travail.

Articles similaires

Laisser un commentaire