Dakar-Echo

Disparition de l’abbé Jean-Louis Diémé

Disparition de l’abbé Jean-Louis Diémé

L’abbé Jean-Louis Diémé vient de disparaître. Il avait été ordonné prêtre en 1973 à Affiniam au Sénégal – son pays d’origine – avant de devenir prêtre du diocèse sénégalais de Ziguinchor.

Après son passage à Toulouse et Paris en tant que prêtre, Jean-Louis Diémé a œuvré comme vicaire en 2007 à Vendôme Notre-Dame-des-Rottes (Saint-Ouen, Meslay, Areines). Sans distinction, croyants ou non, il s’occupait de tous. Il avait d’ailleurs été surnommé « Imam catholique » par les musulmans.

C’est à la rentrée de septembre 2010 qu’il quittait Vendôme pour la paroisse de Droué en qualité de prêtre résidant, où il succédait à l’abbé José nommé à Oucques.

Comme prêtre résidant, il a accompagné les Drouésiens pendant huit années jusqu’en septembre dernier quand il a rejoint la Maison Charles-de-Blois où il s’était retiré. Ce qui ne l’empêchait pas de faire quelques séjours à Droué.

Fatigué, malade, il avait été hospitalisé dans sa 74e année et est décédé samedi.

La messe des funérailles de l’abbé sera célébrée ce vendredi 8 février, à 14 h 30, dans la chapelle de la Maison Charles-de-Blois.

Dakarecho Avec La Nouvelle République

Articles similaires

Laisser un commentaire