Dakar-Echo

Développement touristique de Saly Portudal: mise en route du projet de hub aérien

Développement touristique de Saly Portudal: mise en route du projet de hub aérien

Les journées du transport aérien ont continué hier, à Saly-Portudal, avec un lot de déclarations confortant la mise en route du projet de hub aérien, l’annonce prochaine de la finition des travaux de l’aéroport international Blaise Diagne de Diass, presque à 98% de réalisation, et la marche vers la création d’une compagnie aérienne nationale.

Le ministre du tourisme et des transports aériens a réaffirmé l’ambition de faire du tourisme articulé au transport aérien, un levier de croissance économique et de création d’emplois. Avec à l’horizon 2023, l’arrivée de 5 millions de passagers dont 3 millions de touristes.

Madame Maïmouna Ndoye Seck, le ministre du tourisme et des transports aériens, a rappelé l’importance du projet hub aérien placé parmi les 27 projets phares du Plan Sénégal émergent (PSE) en vue de renforcer la position du Sénégal comme une place de référence du transport en Afrique et comme aussi une destination touristique de référence.

A l’en croire, le Sénégal a la tradition d’avoir occupé une place de choix dans le transport aérien avec sa capitale comme une plaque tournante à l’époque d’Air Afrique, une compagnie ayant fait de Dakar un hub technique. Elle a insisté sur la place du transport aérien, un facteur important de l’activité économique par la connectivité du pays et une fluctuation des échanges.

Selon elle, les prévisions du PSE retiennent aussi de faire de Dakar la plateforme régionale pour les sièges d’entreprises et d’institutions internationales, la prestation de soins de santé, l’éducation et des loisirs. Elles visent aussi à positionner le Sénégal dans le top 3 des pôles d’externalisation de services en Afrique francophone et de faire du Sénégal une destination touristique de référence. Le Mtta compte matérialiser ces ambitions à travers le micro tourisme, les zones touristiques intégrées et la relance du hub aérien régional.

Selon madame le ministre du tourisme et des transports aériens, le projet de relance du hub aérien, bâti repose sur trois grandes composantes :la construction d’un aéroport de dernière génération à travers l’aéroport international Blaise Diagne avec l’objectif d’accueillir 10 millions de passagers en 2035, la mise en place d’une nouvelle compagnie aérienne Air Sénégal, avec comme objectif, lui faire effectuer le vol inaugural de l’Aibd et la réhabilitation des aérodromes régionaux du Sénégal pour la modernisation de sept aéroports (Saint-Louis, Ziguinchor, Matam, Tambacounda, et Kédougou) en vue d’assurer le désenclavement des régions intérieures et de garantir le développement potentiel économique des territoires.

Samba Niébé BA

dakarecho@gmail.com'
Jean Louis Verdier- Bloggeur- Rédacteur en chef Digital -Paris E-mail: dakarecho@gmail.com Tél (+00) 33 7 51 10 29 13

Articles similaires

Laisser un commentaire