Dakar-Echo

Désignation des membres du Conseil National de la Transition

Désignation des membres du Conseil National de la Transition

– L’organe législatif de transition a pour tâche de fixer le calendrier du retour des civils au pouvoir.

Le colonel Mamady Doumbouya, président de la transition en République de Guinée, a nommé samedi 22 janvier, les 81 membres du Conseil national de transition (CNT), organe législatif de transition devant décider, entre autres, de la date du retour des civils au pouvoir.

Les 81 membres du CNT ont été nommés «sur proposition de leurs structures respectives», a souligné un décret présidentiel.

Dans la foulée, un autre décret a nommé les trois personnalités devant prendre la tête du parlement de la transition.

Il s’agit du président du CNT, Dr Dansa Kourouma, de la 1ère vice-présidente, Maïmouna Yombouno, et du deuxième vice-président, Elhadj Sény Facinet Sylla.

Dans une interview accordée samedi au journal Africa Guinée, le président du CNT a appelé le Guinéens à « se serrer les coudes, de se regarder comme un seul homme, de travailler ensemble » pour sortir la Guinée de « la situation actuelle ».

La charte de transition rendue publique fin septembre, avait dévoilé que l’organe législatif de la transition comptera 81 sièges, dont seuls quinze seront dévolus aux représentants des partis politiques.

Organe législatif de la transition, le CNT aura pour mission « d’élaborer et de soumettre pour adoption, par référendum, le projet de Constitution », stipule l’article 57 de la charte de la transition élaborée par la junte.

Ses 81 membres, appelés « conseillers », ont été proposés par les différentes composantes de la société guinéenne.

Outre les partis politiques, la société civile, les syndicats, la diaspora, les organisations paysannes, les personnes handicapées ou encore les médias sont représentés.

Articles similaires

Laisser un commentaire